Roland-Garros 2022 : Stefanos Tsitsipas bousculé par Zdenek Kolar, mais qualifié pour le troisième tour

Le Grec ne s'est pas économisé face au 134e joueur mondial, jeudi, lâchant un set au passage (6-3, 7-6 [10-8], 6-7 [3-7], 7-6 [9-7]), lors du deuxième tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Stefanos Tsitsipas lors de son deuxième tour face à Zdenek Kolar à Roland-Garros le 26 mai 2022. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Il ne survole toujours pas les débats, mais sa route continue à Roland-Garros. Stefanos Tsitsipas est sorti vainqueur de son deuxième tour face à Zdenek Kolar, un Tchèque issu des qualifications, non sans batailler, jeudi 26 mai. Ce n'est qu'au bout de 4h06 de jeu et de quatre sets très accrochés (6-3, 7-6 [10-8], 6-7 [3-7], 7-6 [9-7]) que le Grec a enfin pu valider sa qualification au prochain tour, où il retrouvera le Suédois Mikael Ymer, 95e joueur au classement ATP.

2e tour : le résumé de Z. Kolar - S. Tsitsipas_copy

Sa vive célébration à la fin du match, se prenant la tête entre les mains et balançant sa raquette de rage, a surtout cristallisé la difficulté qu'il a eue à se défaire d'un joueur issu des qualifications, classé 130 places derrière lui dans la hiérarchie mondiale. À l'image du tie-break de la deuxième manche, remporté 11 points à 9, après avoir effacé trois balles de set, sorte d'avertissement pas assez pris au sérieux par le Grec.

Déjà 7h40 passées sur le court

Le jeu décisif suivant est tombé dans l'escarcelle du Tchèque, récompensé d'y croire sur chaque point. Zdenek Kolar est resté solidement accroché à sa mise en jeu, ne la cédant qu'à trois reprises sur toute la rencontre (neuf balles de break écartées). Et ce n'est qu'au terme d'un troisième tie-break qu'il a finalement cédé (7-9), après avoir mené (6-2).

Stefanos Tsitsipas avait besoin de se rassurer et de ne pas passer trop de temps sur le court, après avoir vacillé face à Lorenzo Musetti pour son entrée en lice (5-7, 4-6, 6-2, 6-3, 6-2), mais le finaliste sortant a encore perdu des forces dans la bataille. Il compte déjà 7h40 de jeu sur les deux premiers tours, soit plus que tous les autres qualifiés au troisième tour, et il lui reste encore beaucoup de marches à gravir pour espérer laver la déception de la finale perdue contre Novak Djokovic l'an dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.