Paris 2024 : le Grand Palais, un monument historique transformé pour les Jeux

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Paris 2024 : le Grand Palais, un monument historique transformé pour les Jeux
Paris 2024 : le Grand Palais, un monument historique transformé pour les Jeux Paris 2024 : le Grand Palais, un monument historique transformé pour les Jeux (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Manière, B. Poulain, L. MArques, J. Cohen-Olivieri
France Télévisions
France 2
Près de cent jours avant le début des Jeux olympiques, Emmanuel Macron a visité l'un des chantiers les plus emblématiques de Paris 2024, lundi 15 avril. Après trois années de travaux, le Grand Palais a été métamorphosé.

C'est l'un des écrins d'exception de Paris 2024. Quelque 1 200 ouvriers se sont surpassés pendant plus de trois mois pour transformer Grand Palais en site olympique d'ici cet été. Sous les 17 500 m² de verrières se tiendront en effet les épreuves olympiques et paralympiques d'escrime et de taekwondo. Et ce, en plein centre de Paris, au pied des Champs-Élysées. Le Grand Palais doit ouvrir ses portes pour l'escrime le 27 juillet.

Visité par Emmanuel Macron lundi, le chantier de cette enceinte olympique pas comme les autres a tenu ses délais et devrait s'achever le 19 avril. Certains équipements ont même déjà été livrés. L'ensemble de la restauration du site "sera achevé au printemps 2025 s'agissant du Grand Palais, date de sa réouverture au grand public, et en 2027 pour le Palais de la découverte", a encore précisé l'Elysée. 

Un budget de 500 millions d'euros

Le palais centenaire avait été construit pour l'exposition universelle de 1900. "Le Grand Palais, c'est 1 km de façade et 39 statues. À l’époque de sa construction, c'était le lieu des grandes promenades parisiennes, c'était un enchantement de voir cette immense verrière", relate à franceinfo culture Didier Fusillier, président du Grand Palais. 

"De l'extérieur, on se dit 'waouh', quel engin quand même, et puis ça a été conçu comme un palais des fêtes à l’époque."

Didier Fusillier, président du Grand Palais

à franceinfo culture

Pour accueillir les évènements d'un nouveau siècle, un budget d'environ 500 millions d'euros a été alloué pour des travaux qui dépassent le simple cadre des Jeux. Une piste d'escrime, des tribunes, des escaliers d'honneur et un grand tapis pour les épreuves de taekwondo vont être installés. Une fois les compétitions terminées, le bâtiment retrouvera son ambition culturelle avec ses grandes expositions et ses événements spectaculaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.