Cet article date de plus d'un an.

Roland-Garros 2023 : Novak Djokovic, un anti-héros tout en haut de l'Olympe du tennis

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Roland-Garros 2023 : Novak Djokovic, un anti-héros tout en haut de l'Olympe du tennis
Roland-Garros 2023 : Novak Djokovic, un anti-héros tout en haut de l'Olympe du tennis Roland-Garros 2023 : Novak Djokovic, un anti-héros tout en haut de l'Olympe du tennis (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - S. Ricottier, G. Messina, A. Pacary, A. Tranchant
France Télévisions
franceinfo
Dimanche 11 juin, Novak Djokovic est entré dans la légende du tennis en remportant Roland-Garros, son 23e titre du Grand Chelem. Malgré les records battus, le joueur serbe reste en quête de popularité par rapport à Roger Federer et Rafael Nadal.

Novak Djokovic est un homme seul. Seul, aujourd'hui tout en haut de l'Olympe du tennis masculin, avec ses 23 titres du Grand Chelem. Seul aussi souvent sur le court, sifflé par le public, à qui il répond par des provocations. Djokovic, l'anti-héros, à l'opposé des idoles contre qui il s'est longtemps battu. "C'est une personnalité plus clivante qu'un Nadal ou Federer, qui sont plus lisses dans leur personnalité", confie un supporter.

Des polémiques hors terrain

"Djoko", c'est quelques dizaines de raquettes fracassées, une juge de ligne presque assommée après un coup de sang à l'US Open 2020, et des arbitres parfois exaspérés par ses réclamations. Le Serbe est aussi le numéro un des polémiques hors terrain, lorsqu'il glisse un message politique sur le conflit Kosovo-Serbie à la sortie d'un match. Un art de la controverse qui trouve peut-être son origine dans son enfance, passée en ex-Yougoslavie. Pour reconquérir le public, le Serbe a tenté de l'attendrir avec des vidéos touchantes avec ses enfants, ou de démonstrations d'affection sur le court.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.