Cet article date de plus d'un an.

Arabie saoudite : comment le pays utilise le football pour soigner son image

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Arabie saoudite : comment le pays utilise le football pour soigner son image
Arabie saoudite : comment le pays utilise le football pour soigner son image Arabie saoudite : comment le pays utilise le football pour soigner son image (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - A. Vahramian, S. Yassine, L. de Villepin
France Télévisions
franceinfo
En recrutant Cristiano Ronaldo et Karim Benzema, l'Arabie saoudite a frappé un grand coup sur la planète football. Une stratégie qui dépasse le cadre du sport.

C'est l'histoire d'un prince qui s'offre des stars du football. Près de 60 000 fans ont accueilli Karim Benzema à Djeddah (Arabie saoudite), son nouveau club. Avec le sport, l'objectif est de changer d'image. Ne plus être le pays du rigorisme religieux, ennemi des droits de l'Homme, mais celui dans lequel les célébrités veulent vivre. Alors l'Arabie saoudite fait des chèques : 200 millions d'euros par an pour Cristiano Ronaldo et Benzema, du jamais-vu. L'Arabie saoudite ambitionne de recruter une dizaine de sportifs dont le Français Hugo Lloris, et veut organiser la Coupe du monde 2030 sur trois pays, avec l'Égypte et la Grèce.

Lionel Messi, ambassadeur du tourisme

Les sportifs sont les meilleurs promoteurs du pays. À l'image de Lionel Messi, ambassadeur du tourisme, l'autre carte du prince Mohammed ben Salmane. Et les projets sont fous : une ville futuriste tout en longueur et en miroir, une station de ski en plein désert ou encore un monument symbole gigantesque. Des projets pour attirer 100 millions de visiteurs, et faire du tourisme une source de revenus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.