La contre-performance des Bleus de Deschamps, l'exploit d'Adam Siao Him Fa, la victoire convaincante des Bleues du rugby... Le récap sport du week-end

Les destins contrastés des sportifs français ont marqué l'actualité du week-end, entre déroute des footballeurs, orgueil du patineur Adam Siao Him Fa et entrée en matière réussie du XV de France.
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Kylian Mbappé, Adam Siao Him Fa et Gabrielle Vernier. (AFP)

Fortunes diverses pour les athlètes français. Adam Siao Him Fa ne touche plus terre, signant un programme libre de haute volée pour s'offrir la médaille de bronze aux championnats du monde de patinage artistique, tandis que l'équipe de France de Didier Deschamps est tombée de haut contre l'Allemagne en match amical (0-2). Ferrari a éclipsé le taureau ailé de Red Bull, signant un doublé au Grand Prix d'Australie, et les Bleues du rugby ont tenu leur rang contre l'Irlande en ouverture du Tournoi des six nations.

Football : les Bleus méconnaissables

Une nouvelle bête noire ? Après s’être déjà inclinée face à l’Allemagne en septembre dernier (1-2), la France a signé une nouvelle défaite face à ses voisins samedi au Groupama stadium (0-2). Une performance terne et surtout loin d’être rassurante à quelques mois de l’Euro 2024, qui se jouera justement de l’autre côté du Rhin. Didier Deschamps, qui voulait que ce rassemblement serve de répétition générale avant la compétition, a dû composer sans Antoine Griezmann et tester une ligne défensive loin de faire l’unanimité après ces 90 minutes. 

La performance brillante de Florian Wirtz côté allemand a presque fait oublier les mois de galère traversés par le Nationalelf, auteur d’"un très bon match" selon Didier Deschamps. Loin de la performance des Bleus, qui a "manqué un peu de tout" a analysé Lucas Hernandez auprès de TF1 en fin de match. Pas de quoi inquiéter le sélectionneur tricolore, retenant même du positif pour la suite : "Au moins, on sait ce qu'on a à faire pour être performants." Rendez-vous contre le Chili à Marseille mardi, pour mettre ça en oeuvre.

Patinage : Adam Siao Him Fa, libre dans sa tête

L’exploit du week-end est signé Adam Siao Him Fa. À 23 ans, le Français a été l’auteur d’une remontée spectaculaire pour s’offrir la médaille de bronze aux championnats du monde de patinage à Montréal, au Canada. 19e au classement après le programme court mercredi, il a superbement réagi sur le programme libre samedi, en frôlant son record personnel. De quoi prendre la deuxième place du programme libre derrière le phénomène américain de 19 ans, Ilia Malinin. 

Adam Siao Him Fa a réalisé un programme libre d'exception et a impressionné le jury par ses figures. Le Français s'est même permis un salto. 19e après un programme court décevant, le patineur a tout donné et a récolté une note de 206.90. Avec un score total de 284.39, Siao Him Fa passe de la 19e à la 3e place. Une performance sensationnelle qui lui permet de décrocher la médaille de bronze.
Programme libre (H) : performance XXL du Français Adam Siao Him Fa qui décroche le bronze Adam Siao Him Fa a réalisé un programme libre d'exception et a impressionné le jury par ses figures. Le Français s'est même permis un salto. 19e après un programme court décevant, le patineur a tout donné et a récolté une note de 206.90. Avec un score total de 284.39, Siao Him Fa passe de la 19e à la 3e place. Une performance sensationnelle qui lui permet de décrocher la médaille de bronze.

Une performance historique qui le place aux côtés de Brian Joubert, dernier Français à être monté sur le podium aux championnats du monde (en 2010). "Je suis content d'avoir pris ma revanche par rapport au programme court, c'est vraiment ce que je voulais", a déclaré le patineur de 23 ans, parlant de la "meilleure performance" de sa vie. Face à lui, le jeune Américain a battu son record personnel avec un programme libre dantesque, lors duquel il a réalisé un quadruple axel. Il est le seul patineur à avoir réalisé cette figure en compétition.

Rugby : le Trèfle porte chance aux Bleues

Les Bleues n'ont pas failli. Le XV de France a réussi son entrée en matière en l'emportant assez largement contre l'Irlande (38-17), samedi, pour son premier match dans le Tournoi des six nations. Face à des Irlandaises accrocheuses, renforcées par plusieurs septistes, les Bleues n'ont jamais détourné le regard, déroulant leur jeu sans discontinuer en dépit de quelques maladresses et errances défensives. Le rendu n'est pas une copie immaculée, mais une victoire bonifiée, sans trembler, et assez spectaculaire pour plaire au public du Mans.

.
Le résumé de France-Irlande, premier match du Tournoi des six nations . (France TV)

Un tour de chauffe réussi pour les Bleues face à une Irlande dernière du Tournoi 2023 mais en net progrès, avant de se déplacer en Ecosse pour leur deuxième rendez-vous, samedi 30 mars. Avec l'objectif annoncé de remporter tous les matchs pour s'offrir une nouvelle "finale" contre le seul adversaire des Six nations qui leur résiste, l'Angleterre, quintuple tenante du titre, au Stade Chaban-Delmas de Bordeaux le 27 avril. Les Anglaises ont étrillé l'Italie en jouant quasiment toute la rencontre en infériorité numérique (48-0), dimanche.

F1 : fièvre rouge en Australie

Carlos Sainz prend de bonnes habitudes. Quand Red Bull ne gagne pas, l'Espagnol saute sur l'occasion : il s'est adjugé le Grand Prix d'Australie, dimanche, profitant notamment de l'abandon de Max Verstappen. L'année dernière, il avait déjà remporté le seul Grand Prix qui avait échappé à la domination outrageuse de l'écurie au taureau, à Singapour en septembre. Depuis, le triple champion du monde Max Verstappen réalisait un sans-faute, mais un frein récalcitrant l'a privé d'un dixième succès de rang, sur le circuit de l'Albert Park de Melbourne.

La Scuderia Ferrari a même réalisé un doublé. Charles Leclerc revient à quatre points de Max Verstappen au championnat, au bénéfice de sa deuxième place du jour devant Lando Norris. Un week-end de fête qui "fait du bien, surtout pour l'équipe", confiait le Monégasque après la course. Les deux pilotes français d'Alpine, Pierre Gasly et Esteban Ocon, ont à nouveau fini hors du top 10, respectivement 13e et 16e.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.