Championnats européens 2022 : les triathlètes français imbattables, l'or pour Vigier... Ce qu'il faut retenir de la quatrième journée

La France s'est encore imposée en triathlon, cette fois sur le relais mixte, dimanche à Munich (Allemagne).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Les triathlètes Cassandre Beaugrand, Dorian Coninx, Emma Lombardi et Léo Bergère sur le podium des Championnats européens, à Munich (Allemagne), le 14 août 2022. (ANDREJ ISAKOVIC / AFP)

La quatrième journée des Championnats européens à Munich (Allemagne), dimanche 14 août, a permis aux athlètes français de glaner 12 nouvelles médailles. Les Bleus ont décroché deux nouveaux titres, en triathlon et en cyclisme sur piste, mais aussi quatre médailles d'argent et six en bronze.

L'équipe de France de triathlon imbattable à Munich ! Le relais mixte remporte la médaille d'or au terme d'une course totalement maitrisée dans les trois derniers relais. Ils ont été imités par Sébastien Vigier qui se pare d'or sur la vitesse individuelle. Les gymnastes françaises Aline Friess, Lorette Charpy et Carolann Héduit ont également répondu présent avec trois médailles de bronze aux concours par agrès.

La France figure en quatrième position au tableau des médailles, derrière le Royaume-Uni, l'Italie et l'Allemagne. Retour sur ce qu'il ne fallait pas manquer de cette journée. 

Triathlon : sur le toit de l'Europe

On prend les mêmes et on recommence, ou presque. Les Français Léo Bergère, Emma Lombardi, Dorian Coninx et Cassandre Beaugrand ont décroché l'or en relais mixte de triathlon. Ils ont largement devancé l'Allemagne et la Suisse, sur ce format composé de quatre relais de 300 mètres de natation, 7,2 km de vélo et 1,6 km de course à pied. Lors du deuxième relais, Emma Lombardi a pris la tête et ses coéquipiers ne l'ont plus lâchée pour franchir la ligne d'arrivée avec 33 secondes d'avance sur la concurrence.

Léo Bergère, Emma Lombardi, Dorian Coninx et Cassandre Beaugrand dominent outrageusement le relais mixte en décrochent une nouvelle médaille d'or après le triplé de la course masculine.

Une belle conclusion pour les Tricolores, au lendemain d'un triplé historique chez les hommes et deux jours après la médaille de bronze d'Emma Lombardi "C'est la cerise sur le gâteau", a réagi au micro de France Télévisions Léo Bergère, champion d'Europe en individuel.

Cyclisme sur piste : Vigier roi de la vitesse

Sa puissance a fait la différence. Le pistard Sébastien Vigier a remporté la médaille d'or en vitesse individuelle. Il a battu le Britannique Jack Carlin, à l'issue de la troisième manche, après avoir concédé la première. Il s'agit de son deuxième titre continental en individuel, après son sacre à Berlin, en 2017.

Mené par le Britannique Jack Carlin en finale de la vitesse individuelle, le Français Sébastien Vigier s'offre son deuxième titre européen après celui de 2017 en remportant les deux dernières manches.

Le deuxième Français en lice, Rayan Helal, déclassé lors de sa demi-finale, a réussi à glaner le bronze face à un autre Britannique, Hamish Turnbull. Le pistard de 23 ans obtient sa première médaille individuelle dans un grand championnat.

Chez les femmes, Victoire Berteau a décroché le bronze lors de la course aux points. La Française n'a rien pu faire face à Lotte Kopecky (Belgique), inatteignable avec ses trois tours d'avance sur ses poursuivantes. L'Italienne Silvia Zanardi complète le podium.

Cyclisme sur route : Démare, l'argent déçu

Chef de file des Bleus dimanche, Arnaud Démare n'avait pas caché ses ambitions à l'approche des Championnats européens, lui qui avait fait l'impasse sur le Tour de France. Au terme d'un sprint sur l'Odeonplatz de Munich, c'est le Néerlandais Fabio Jakobsen qui l'a emporté, juste devant le Français. Une belle revanche pour le coureur de 25 ans, gravement blessé en 2020 au Tour de Pologne.

Le Français Arnaud Démare a décroché la médaille d'argent, ce dimanche, de la course en ligne hommes après un final haletant. Le coureur tricolore de 31 ans a dû s'incliner au sprint face au Néerlandais Fabio Jakobsen. Le Belge Tim Merlier, en tête avant le début de l'emballage final, complète le podium.

Arnaud Démare, vice-champion d'Europe, n'a toutefois pas caché sa déception au micro de France Télévisions : "Encore une deuxième place [après les championnats d'Europe 2020], Jakobsen était très fort. (...) C'était une journée usante nerveusement."

Aviron : trois médailles d'argent pour finir

C'était la dernière journée de compétition en aviron dans ces Championnats européens dimanche, et les bateaux français ont décroché trois titres de vice-champions d'Europe. Médaillées d'argent aux Jeux de Tokyo, Claire Bové et Laura Tarantola ont confirmé leur statut, en terminant deuxièmes de la finale du deux de couple poids légers.

Les Françaises Laura Tarantola et Claire Bové, déjà médaillées d'argent lors des Jeux olympiques de Tokyo, se sont une nouvelle fois classées deuxièmes en finale du deux de couple poids légers dames (en 7'33''33). Les Bleues ont été dominées par la Grande-Bretagne. Les Italiennes, championnes olympiques en 2021, sont, cette fois-ci, parées de bronze.
Francetv

Les Français ont également brillé en para-aviron, avec le quatre barré mixte français, composé d'Erika Sauzeau, Margot Boulet, Jérôme Hamelin et Laurent Cadot, en compagnie de la barreuse Emilie Acquistapace. La paire française Perle Bouge et Stéphane Tardieu complète le palmarès tricolore grâce à sa deuxième place en deux de couple mixte, devancée par l'Ukraine.

Escalade : la surprise Bertone

Oriane Bertone, dernière qualifiée pour la finale du bloc, a réussi à s'emparer de la médaille de bronze dimanche. Grâce à deux blocs très bien réussis, validés jusqu'en haut, la Tricolore de 17 ans a pu accrocher la troisième place, derrière la Slovène Janja Garnbret, déjà titrée en difficulté, et l'Allemande Hannah Maul. L'autre Française en finale, Fanny Gibert, a terminé sixième.

Oriane Bertone, avec deux zones validées sur quatre en finale du bloc, décroche la médaille de bronze derrière la Slovène Janja Gernbret, intouchable, et l'Allemande Hannah Meul.

Les Bleus ont en revanche fait chou blanc dans l'épreuve de difficulté. Aucun des trois engagés en demi-finale n'a réussi à se qualifier parmi les huit meilleurs. Sam Avezou, médaillé d'argent samedi en bloc, a échoué assez tôt dans l'épreuve, et n'a accroché que 21 prises sur la cinquantaine à grimper.

Gymnastique : des Bleues bronzées

Une belle journée pour les gymnastes françaises. Aline Freiss a obtenu la médaille de bronze au saut, sa première breloque internationale à 19 ans. Avec une moyenne de 13,599 points après ses deux sauts, la Française s'est classée troisième derrière la Hongroise Zsofia Kovacs (13,933) et l'Italienne Asia D'Amato (13,716). Cette dernière, titrée par équipes et en individuel, s'est blessée à la cheville lors de son deuxième saut, et a dû déclarer forfait pour la poutre.

Avec deux sauts crédités d'une moyenne de 13.599 points, la gymnaste française Aline Friess termine à la 3e place d'une finale marquée par les blessures d'Asia D'Amato, finalement argentée, et de Valentina Georgieva. C'est la Hongroise Zsofia Kovacs qui décroche le titre européen.

En lice aux barres asymétriques, Lorette Charpy a également décroché le bronze, devancée par Elisabeth Seitz (Allemagne) et Alice D'Amato (Italie). Elle s'est toutefois blessée lors de sa réception, fragilisée par une rupture des ligaments croisés dont elle se remet depuis un an.

A la poutre, c'est Carolann Heduit qui a complété la moisson, troisième derrière l'Allemande Emma Leonie Malewski et la Britannique Ondine Achampong. Il s'agit pour elle aussi de sa première médaille internationale, une satisfaction pour la gymnaste de 18 ans qui a fini au pied du podium du concours général.

La quatrième Française engagée, Morgane Osyssek-Reimer, termine à la septième place du concours au sol. C'est la Britannique Jessica Gadirova qui s'est imposée, devant deux Italiennes, Martina Maggio et Andrea Andreoli.

Tennis de table : en route pour la médaille

Beau succès en tennis de table pour le double mixte français, puisque la paire composée d'Emmanuel Lebesson et de Yuan Jianan s'est qualifiée pour les demi-finales du tournoi. Ils sont ainsi assurés d'une médaille, la discpline décervant le bronze aux deux perdants des demies.

Victorieux des Hongrois Nandor Ecseki et Dora Madarasz trois sets à deux au bout du suspense, les Français Emmanuel Lebesson et Yuan Jianan se qualifient pour les demi-finales. Ainsi, ils sont assurés de remporter une médaille européenne au Rudi-Sedlmayer-Halle de Munich (Allemagne).

En revanche Simon Gauzy et Prithika Pavade s'arrêtent en quarts de finale. Ils ont perdu leur match 3 sets à 1 face aux Autrichiens Robert Gardos et Sofia Polcanova. Ces derniers affronteront lundi après-midi Emmanuel Lebesson et Yuan Jianan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats européens 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.