JO 2021 : le fleuret français sacré, Florent Manaudou retrouve l'argent... Le bilan de la journée des Français

La délégation française a récolté une médaille d'or en escrime et une d'argent en natation, ce dimanche à Tokyo.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
L'équipe de France de fleuret a été sacrée championne olympique à Tokyo dimanche 1er août 2021. (VLADIMIR PESNYA / SPUTNIK / AFP)

Après un samedi faste (six médailles), l'équipe de France était en confiance, dimanche 1er août, aux Jeux olympiques de Tokyo. Les Tricolores ont obtenu deux médailles dont un titre olympique. 

Escrime : les fleurettistes décrochent l'or

L'escrime termine sa semaine en beauté. Les fleurettistes, emmenés par Enzo Lefort, n'ont fait qu'une bouchée des Russes en finale de l'épreuve par équipes (45-28), s'attribuant l'or, un titre qui échappait à la France depuis 2000. Le quatuor, composé de Lefort, Erwann Le Péchoux, Julien Mertine et Maxime Pauty, a pris sa revanche sur les athlètes russes, bourreaux des Français en finale à Rio en 2016.

Les escrimeurs tricolores ont réussi à glaner l'or là ou les équipes de sabre et de fleuret féminines, battues en finale par la Russie, avaient récolté l'argent. Avec ce nouveau titre, la France pointe à la 7e place au classement des médailles, avec 21 breloques olympiques, dont cinq titres.

Natation : Manaudou sauve les Bleus du zéro pointé

Mission accomplie pour Florent Manaudou. Après sa coupure post-Rio 2016, le nageur français est remonté sur un podium olympique pour la troisième fois (or en 2012, argent en 2016). En finale du 50 m nage libre, il a décroché la médaille d'argent derrière l'intouchable américain Caeleb Dressel (trois titres individuels, deux en relais). 

Cette médaille, décrochée lors de la dernière journée dans la piscine olympique, évite à l'équipe de France de natation de repartir bredouille du Japon, un résultat qui n'avait plus été vu depuis Atlanta (1996). Avec un seul podium, les Bleus égalent le triste total de Sydney (2000). A Rio, ils étaient repartis avec trois médailles, et déjà aucun titre olympique. Si elle veut briller à Paris, l'équipe de France a trois ans pour tout changer. 

Boxe : la colère de Mourad Aliev 

Les boxeurs tricolorent ne décolèrent pas. Après Samuel Kistohurry, Maiva Hamadouche et Sofiane Oumiha, au tour de Mourad Aliev de subir une décision arbitrale litigieuse. Disqualifié en quarts de finale pour des coups de tête supposés face au Britannique Frazer Clarke, le Français Mourad Aliev (+91 kg) a refusé de quitter le ring pendant de longues minutes. 

Incroyable image de Mourad Aliev qui refuse de quitter le ring.
Le boxeur n'a pas accepté sa disqualification lors de son quart de finale après avoir envoyé plusieurs coups de tête selon l'arbitre.

"Ils reconnaissent qu'ils ont fait une erreur mais ne peuvent pas revenir dessus, a pesté Aliev, encore interdit par la décision, à la sortie du combat. C'est un scandale, c'est n'importe quoi. Ils ont condamné un innocent, ils le savent et ils le condamnent quand même. Tout ceux qui ont vu le combat savent que c'est un vol. C'est une décision arbitraire. La boxe olympique, je n'ai pas les mots. Quand je lui ai ouvert l'arcade, qu'il a commencé à saigner, et que l'arbitre n'a pas arrêté le combat, j'ai su qu'il y avait entourloupe.

Dominique Nato, président de la fédération française de boxe, et Brigitte Henriques, présidente du CNOSF, ont annoncé préparer une réclamation pour contester cette décision arbitrale. En cas de victoire, Aliev aurait été assuré de repartir de Tokyo avec une médaille. 

BMX : les Bleus chutent encore 

Décidément, les finales du BMX ne réussissent pas aux Français. Après le triple échec en BMX racing (4e, 6e et 7e), le BMX freestyle a vu Anthony Jeanjean chuter lors de son deuxième passage. Son premier "run", noté à 78,20, n'était pas suffisant pour assurer une médaille. Le Français a dû se contenter de la 7e place. 

Anthony Jeanjean n'est pas allé au bout de son deuxième run lors de la finale de l'épreuve de BMX Freestyle. Le Français de 23 ans ne terminera pas sur  le podium. Il se classera 7ème à l'issue du concours.

Athlétisme : Vicaut et Bosse arrêtés en demi-finales, tout roule pour Tavernier et Tual

Alexandra Tavernier s'est facilement assurée une place en finale du lancer de marteau. Avec un deuxième lancer à 73,51 mètres, la cinquième meilleure marque de ce tour qualificatif, elle a passé la barre limite pour rejoindre le dernier tour.

En revanche, ce n'est pas passé pour Yanis David en saut en longueur, avec une meilleure performance à 6,27 m très loin de la marque qualificative de 6,75 m. Coup d'arrêt également pour Jimmy Vicaut, qui n'a pas réussi à atteindre la finale du 100 m. Cinquième de sa série en 10"11, le Français a manqué de compétition pour venir titiller les meilleurs à Tokyo. Vicaut a en plus été dépossédé de son record d'Europe, battu à deux reprises dans la même journée par l'Italien Marcell Jacobs, sacré champion olympique en 9"80

Bilan mitigé du côté du 800 m. Si Gabriel Tual, troisième de sa demie avec un nouveau record personnel à la clé (1'44"28), s'est qualifié au temps pour sa première finale olympique, Pierre-Ambroise Bosse, l'autre Français engagé, a loupé le coche. "PAB", quatrième à Rio, a craqué après 500 mètres, finissant à la sixième place de sa série très relevée.

Gabriel Tual termine troisième de sa demi-finale remportée par Peter Bol et se qualifie au temps pour la finale.

Sports collectifs : les volleyeurs et les handballeurs perdent mais passent

Qualification historique pour le volley français ! Les Bleus vont disputer pour la première fois un quart de finale des Jeux olympiques. La défaite contre le Brésil aurait pu leur être fatale (2-3), mais les deux manches arrachées leur ont permis d'empocher un point pour assurer leur qualification. Les hommes de Laurent Tillie affronteront la Pologne, mardi. 

Pour les handballeurs, la qualification et la première place du groupe étaient déjà assurées avant d'affronter la Norvège. Dominés en deuxième période, les Bleus ont concédé leur premier défaite du tournoi olympique (32-29). Ils affronteront Bahreïn en quarts de finale. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers BMX aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.