"Anatomie d'une chute" triomphe avec le César du meilleur film, après celui la meilleure réalisation pour Justine Triet et de la meilleure actrice pour Sandra Hüller

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Justine Triet, à l'Olympia, à Paris, le 23 février 2024. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Le film était un grand favori de la soirée et avait reçu pas moins de 12 nominations au total. Il repart avec six prix.

Ce qu'il faut savoir

Anatomie d'une chute repart avec six prix. Le film repart de cette 49e cérémonie des César avec le plus prestigieux des prix, celui du meilleur film. Plus tôt dans la soirée, vendredi 23 février, la réalisatrice Justine Triet a remporté le prix de la meilleure réalisation et l'actrice allemande Sandra Hüller celui de la meilleure actrice. Ce direct est désormais terminé.  

Le prix du meilleur acteur pour Arieh Worthalter. Le César du meilleur acteur a été décerné à Arieh Worthalter pour "Le Procès Goldman" de Cédric Khan. L'acteur a été récompensé pour son rôle de Pierre Goldman, militant d'extrême gauche condamné à perpétuité pour quatre braquages à main armée.

Justine Triet, deuxième lauréate de l'histoire pour la meilleure réalisation avec "Anatomie d'une chute". Plus tôt, la réalisatrice Justine Triet est devenue la deuxième femme de l'histoire à obtenir le prix de la meilleure réalisation, après Tonie Marshall, en 2000. Elle a été récompensée pour "Anatomie d'une chute". "Etre la deuxième femme de l'histoire à recevoir le César, c'est un peu flippant et génial à la fois, ça donne de l'espoir pour la suite. On l'espère très fort en tout cas", a-t-elle déclaré, en recevant ce prix.  

Un puissant discours de Judith Godrèche. Elle est arrivée sur scène, accueillie par un tonnerre d'applaudissements et une standing ovation. L'actrice Judith Godrèche s'est exprimée vendredi 23 février lors de la cérémonie des César, deux semaines après avoir accusé les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon de violences sexuelles et physiques lorsqu'elle était adolescente. "Nous pouvons décider que des hommes accusés de viols ne fassent plus la pluie et le beau temps dans le cinéma", a-t-elle notamment lancé dans un discours puissant de plusieurs minutes. La cérémonie, présidée par Valérie Lemercier, se déroule dans un contexte de libération de la parole autour des violences sexuelles dans le cinéma français, après une vague de témoignages ces dernières semaines, notamment ceux de Judith Godrèche. 

Un César d'honneur pour Agnès Jaoui et Christopher Nolan. Christopher Nolan, le réalisateur d'Intestellar, Inception et Oppenheimer (par ailleurs grand favori des Oscars, avec 13 nominations) a reçu un César pour l'ensemble de son œuvre. "J'aimerais féliciter tous les nommés ce soir. C'est un grand honneur d'être à leurs côtés. Merci à l'Académie, c'est vraiment un très grand honneur pour moi, je suis extrêmement reconnaissant", a conclu le réalisateur. Déjà lauréate de six prix, dont quatre pour le meilleur scénario, un pour la meilleure actrice dans un second rôle et un pour le meilleur film, Agnès Jaoui a reçu un septième prix, qu'elle a fêté en jouant un air de ukulélé sur la scène de l'Olympia. Elle est devenue ce soir l'artiste féminine la plus primée de l'histoire de la cérémonie. 

Un premier César pour l'incontournable Raphaël Quenard. Il est l'acteur que tout le cinéma français s’arrache. Raphaël Quenard réussit la performance d’être nommé dans trois catégories... pour trois films différents : meilleur acteur pour son rôle de spectateur en colère dans Yannick, de Quentin Dupieux, meilleur court-métrage documentaire pour L'Acteur, un autoportrait qu’il a coréalisé avec Hugo David. Mais c'est avec Chien de la casse, de Jean-Baptiste Durand, qu'il a reçu son premier César : celui de la révélation masculine.

Treize animateurs pour plus de dynamisme. Une brochette de stars s'est relayée à la présentation de cette cérémonie des César. Les organisateurs réitèrent la présentation collégiale testée et approuvée l'an dernier (l'audience avait connu un sursaut, avec 1,7 million de téléspectateurs contre 1,3 million en 2022). Ariane Ascaride, Bérénice Bejo, Dali Benssalah, Juliette Binoche, Dany Boon, Bastien Bouillon, Audrey Diwan, Ana Girardot, Diane Kruger, Benoît Magimel, Paul Mirabel, Nadia Tereszkiewicz et Jean-Pascal Zadi se sont succédés sur scène.

Un appel à manifester devant l'Olympia contre "les violences et les silences". La CGT Spectacle avait donné rendez-vous à 19 heures, devant l'Olympia, pour un rassemblement auquel participera la secrétaire générale du syndicat, Sophie Binet, et le collectif 50/50, qui défend la diversité et la parité dans le cinéma. "Nous apportons notre soutien plein et entier à Judith Godrèche comme à toutes les autres comédiennes qui ont eu le courage d'exposer au public des faits de violences", a écrit la CGT dans un communiqué, soulignant que "les violences sexistes et sexuelles sur les plateaux touchent aussi des techniciennes et comédiennes de moindre notoriété".

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Voici un dernier résumé de l'actualité :
    #UKRAINE Le soutien de la France à l'Ukraine, "frappée et meurtrie, mais toujours debout", ne "faiblira pas", affirme cette nuit Emmanuel Macron à l'occasion des deux ans de l'invasion russe de l'Ukraine.
    #METOO L'actrice Judith Godrèche, devenue le fer de lance de la dénonciation des violences sexuelles dans le cinéma français, a pointé du doigt le "niveau d'impunité, de déni et de privilège" dans le milieu. Son discours, poignant, a été ovationné par le public des César.
    #CESAR Justine Triet a remporté le César de la meilleure réalisation pour Anatomie d'une chute, devenant la deuxième femme cinéaste de l'histoire à recevoir ce trophée. Elle a également été récompensée pour le meilleur film. Arieh Worthalter a reçu le prix du meilleur acteur pour son rôle dans Le Procès Goldman. Quant au César pour la meilleure actrice, c'est Sandra Hüller (Anatomie d'une chute) qui a été récompensée.
    #AGRICULTURE Le président Emmanuel Macron a annulé le grand débat qu'il avait imaginé et devait se tenir demain dans l'enceinte du Salon de l'agriculture. Il a proposé aux syndicats agricoles de les voir, avant une visite qui s'annonce mouvementée ce samedi.
    #FOOT L'équipe de France féminine s'est qualifiée en finale de Ligue des nations féminine en éliminant l'Allemagne (2-1). Les Bleues poursuivent ainsi leur route vers un premier titre majeur lors d'une compétition officielle et affronteront l'Espagne mercredi.
    #ISRAEL_PALESTINE Les bombardements israéliens se sont poursuivis, aujourd'hui, sur les villes de Khan Younès et de Rafah. Voici ce qu'il faut retenir de cette journée.
  • Avatar
    Avatar
    Juliette Campion
    franceinfo Il y a 0 sec
    #CESAR Merci d'avoir suivi cette 49e cérémonie des César avec nous. Continuons de nous blottir dans les salles obscures. Je vous souhaite une excellente soirée. Vive le cinéma !
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #CESAR On retiendra bien sûr le discours poignant de Judith Godrèche, devenue fer de lance de la dénonciation des violences sexuelles dans le cinéma. "Pourquoi accepter que cet art qui nous lie soit utilisé comme couverture pour un trafic illicite de jeunes filles ?", a interrogé celle qui a porté plainte contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon pour des violences sexuelles et physiques pendant son adolescence.
  • Avatar
    Avatar
    Juliette Campion
    franceinfo Il y a 0 sec
    #CESAR La surprise de la soirée restera le prix du meilleur film étranger attribué à une Monia Chokri extrêmement heureuse. "I'm so sorry Mr. Nolan", a-t-elle lancé au réalisateur d'Oppenheimer, qui était ultra-favori pour ce prix, au vu du César d'honneur décerné à son réalisateur. Il n'a pas semblé vexé pour un sou. Il faut croire que les membres de l'Académie ont été séduits (et on les comprend) par Simple comme Sylvain, un film résolument féministe, très drôle et formidablement écrit.
    editor-image
    (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #CESAR Comme attendu, Raphaël Quenard a raflé le César de la révélation masculine, pour Chien de la Casse. Il aurait été étonnant que l'acteur, omniprésent (il a tourné dans sept films en 2023 !) reparte bredouille. Reflet de sa productivité, l'Isérois de 32 ans était d'ailleurs nommé dans trois catégories ce soir (dont celle de meilleur acteur et meilleur réalisateur de court-métrage documentaire).
    editor-image
    (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
  • Avatar
    Avatar
    Juliette Campion
    franceinfo Il y a 0 sec
    #CESAR Le très beau film de Jeanne Herry sur la justice restaurative, Je verrai toujours vos visages, repart avec une seule récompense : celle du meilleur second rôle féminin pour Adèle Exarchopoulos.
  • Avatar
    Avatar
    Camille Adaoust
    franceinfo Il y a 0 sec
    #CESAR En effet, les équipes du film Le Règne animal repartent avec cinq César (meilleure photo, meilleure musique originale, meilleurs effets visuels, meilleur son et meilleur costume) et celles d'Anatomie d'une chute ont six prix dans les mains (meilleur film, meilleure actrice, meilleure réalisation, meilleur montage, meilleur scénario original et meilleur acteur dans un second rôle).
  • Avatar
    Avatar
    Brice
    Il y a 0 sec
    #CESAR Les deux films favoris ont comme prévu triomphé !!!
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #CESAR Après la Palme d’or au printemps 2023 à Cannes, Anatomie d'une chute a engrangé les trophées. Prix du cinéma européen, Bafta, Brussels International Film, Gotham Independant Film Awards, Lumières 2024 et bien sûr les Golden Globes. C'est ce soir le sixième prix remporté par le long-métrage de Justine Triet, après celui de la meilleure réalisation et de la meilleure actrice pour Sandra Hüller.
  • Avatar
    Avatar
    alerte franceinfo
    Il y a 0 sec
    #CESAR Le César du meilleur film est décerné à Anatomie d'une chute, qui poursuit son triomphe.