Kylian Mbappé au PSG : comment est-il passé des sifflets des supporters parisiens en début de saison au statut de leader incontesté ?

Hué en tout début de saison, Mbappé a fait partie des seuls joueurs du PSG épargnés par la vindicte des supporters parisiens en fin d’année. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Kylian Mbappé lors du match entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille en Ligue 1, le 17 avril.  (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY)

Le 14 août 2021, le Paris Saint-Germain accueille son premier match de la saison au Parc des Princes, face à Strasbourg. L’air est lourd et sec en ce milieu d’été sur la capitale, et les supporters parisiens amassés aux abords du stade s’impatientent. Depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, les organisateurs ont perdu leurs repères et n’ont plus l’habitude d’accueillir autant de monde dans les tribunes.

Les 48 000 supporters du PSG venus ce 14 août au Parc s’y sont déplacés pour une raison : acclamer les nouvelles recrues du club, Lionel Messi, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma, Achraf Hakimi et Georginio Wijnaldum, présentées au public. Pourtant, c’est un autre événement qui va marquer la soirée : les sifflets réservés à Kylian Mbappé lors de l’échauffement et l’annonce des compositions d’équipe.

La France du football n’a pas encore totalement digéré le tir au but raté par le Parisien lors du huitième de finale de l’Euro contre la Suisse, mais c’est pour une autre raison que les supporters du PSG s’en prennent alors à leur star : sous contrat jusqu’au 30 juin 2022, Mbappé n’a pas encore prolongé. Pire, des premières rumeurs font état d’une approche imminente du Real Madrid pour le recruter avant la fin du mercato estival.

Finalement, l’offensive madrilène aura lieu une semaine plus tard et malgré la volonté de Mbappé de rejoindre le Real, qu’il a annoncée à la direction du PSG, le club de la capitale ne flanche pas. L’attaquant doit rester au PSG. Et subir les sifflets, qui vont durer encore plusieurs semaines. Samedi 21 mai, tout semble oublié et les supporters du PSG ont été heureux d’apprendre la prolongation de Mbappé avec Paris jusqu'en 2025. 

Mbappé impliqué de A à Z

Tout n’a pas été simple, donc, dans la relation entre Mbappé et les fans du club de la capitale cette année. Ces derniers reprochent en début de saison à l’international français de ne pas être assez impliqué dans le projet. Ce que Mbappé réfute. Lors d’une interview à L’Équipe mi-octobre, l’attaquant du PSG assume avoir voulu quitter le club pour signer au Real Madrid. Mais tient aussi à clarifier les choses.

"Je suis resté et je suis vraiment content. À aucun moment dans la saison, vous ne verrez un comportement du genre : 'Vous ne m’avez pas laissé partir, je vais lever le pied'. J’aime trop le foot et j’ai trop de respect pour le club, et pour moi, pour lever le pied ne serait-ce qu’un match", expose-t-il. Impliqué, Mbappé l’est, et réalise un début de saison plus que correct. Pourtant, les huées vont se poursuivre plusieurs semaines, notamment lors d’un match face à Clermont au Parc en septembre.

Kylian Mbappé avant le début du match de Ligue 1 entre le PSG et Strasbourg au Parc des Princes, le 14 août.  (MEHDI TAAMALLAH / MEHDI TAAMALLAH)

Mauricio Pochettino, l’entraîneur du PSG, monte alors au créneau pour défendre son joueur : "Il aime terriblement ce club, il l’a montré depuis son arrivée, il continue à le démontrer cette saison. Il est concentré sur l’idée de s’améliorer au quotidien pour aider l’équipe à atteindre ses objectifs cette saison. Chaque jour, Kylian montre un respect énorme pour ce club. Et ça, il faut en tenir compte." Rapidement, Mbappé passe un cap dans son jeu et parvient à retourner l’opinion populaire à son égard.

"De Bondy à Paris, ton histoire s'écrit ici"

La question de son contrat n’est évidemment pas réglée et tout semble pencher vers un départ libre pour le Real Madrid lors du mercato estival 2022. Malgré tout, Mbappé a prouvé son implication tout au long de la saison et les supporters le lui rendent bien. Au point que ces derniers dévoilent une banderole le 26 février, lors d’un match de Ligue 1 contre Saint-Étienne, pour tenter de convaincre Mbappé de prolonger : "De Bondy à Paris, ton histoire s’écrit ici !" "Ça me touche beaucoup", réagit l'attaquant.

Ce qui achèvera de réhabiliter complètement le natif de Bondy aux yeux des supporters parisiens sont les résultats décevants du club. Quelques jours après l’élimination improbable du PSG sur la pelouse du Real Madrid en huitième de finale retour de la Ligue des champions, le Parc des Princes réserve un accueil glacial aux joueurs parisiens lors d’un match contre Bordeaux. Tous sont visés, sauf un : Kylian Mbappé.

"Mbappé à Paris, Leonardo (directeur sportif du PSG) au pilori", aperçoit-on sur une banderole dans les tribunes du Parc. Le message est clair. Par effet de contraste avec les performances neutres de Messi, l’énième blessure de Neymar, les déceptions que représentent les recrues Sergio Ramos et Georginio Wijnaldum, et les nouvelles mésaventures du PSG en Ligue des champions, Mbappé apparaît comme le phare au milieu de la tempête.

Mbappé nouveau patron du PSG

Inarrêtable, auteur de 39 buts et 26 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison en 46 matchs, Mbappé fait à nouveau l’unanimité. L’attaquant de 23 ans a même passé un cap. Il est devenu le leader incontesté de l’effectif parisien. Celui qui peut offrir la première Ligue des champions de l’histoire de Paris. Mais la question de son contrat demeure. Alors, les supporters parisiens l’acclament en fin de saison, avec l’impression d'assister aux derniers matchs de la star au PSG.

Ces derniers jours, alors que Mbappé avait annoncé vouloir dévoiler l’identité de son futur club avant le 28 mai, le pessimisme régnait chez les fans du club parisien. "Je pense que c’est fini, depuis la soirée des trophées UNFP, où son discours sonnait comme un adieu, je suis absolument anéanti", regrettait il y a quelques jours Jonathan Partula, abonné au Parc des Princes depuis quinze ans, auprès de l’AFP. Samedi, le fatalisme a laissé place à la joie. Mbappé au PSG, c’est reparti pour un tour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.