PSG-Bordeaux : Paris écrase les Girondins sans reconquérir le Parc

Les Parisiens ont glané une victoire facile contre Bordeaux dimanche (3-0), qui n'évacuera pas l'humiliation subie en Ligue des champions face au Real Madrid.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Kylian Mbappé célèbre après avoir ouvert le score avec Paris contre Bordeaux en Ligue 1, le 13 mars 2022. (ALAIN JOCARD / AFP)

Qu'importe le résultat, ou la manière, ce PSG-Bordeaux restera comme le match d'après. Quatre jours après son élimination douloureuse en huitièmes de finale de Ligue des champions contre le Real Madrid (1-0, 1-3), le Paris Saint-Germain s'est défait de moribonds Girondins de Bordeaux, dimanche 13 mars, pour le compte de la 28e journée de Ligue 1 (3-0). 

L'histoire retiendra surtout l'ambiance dans laquelle les joueurs de Mauricio Pochettino ont décroché leur vingtième victoire de la saison en championnat. Les joueurs ont été sifflés dès leur entrée à l'échauffement. Des banderoles et des chants ont demandé la démission des dirigeants. La tribune Auteuil s'est vidée de moitié avant même la fin de la première période.

Mbappé adulé, Neymar et Messi hués

Signe fort du mécontentement des supporters parisiens, le deuxième but, marqué par Neymar du bout du pied (52e), a été accueilli par une bronca. Des huées dont le Brésilien a été la cible privilégiée avec Lionel Messi, qui ont tranché avec la clameur accueillant l'ouverture du score de Kylian Mbappé (24e) après une subtile remise de Georginio Wijnaldum.

Les supporters du Parc des Princes déploient une banderole lors de PSG-Bordeaux en Ligue 1, le 13 mars 2022. (ALAIN JOCARD / AFP)

Irréprochable malgré le naufrage contre le Real, qu'il a de grandes chances de rejoindre l'été prochain, l'attaquant français a été le seul joueur épargné par les travées du Parc des Princes, au côté de Keylor Navas, qui remplaçait Gianluigi Donnarumma après son erreur préjudiciable à Santiago Bernabéu. Le Costaricien a d'ailleurs rendu une prestation irréprochable en se montrant présent au bout de 42 secondes, avec une parade salvatrice sur un missile de Rémi Oudin (1e).

Des Girondins fantomatiques 

Paris n'a vraiment pas eu à forcer son talent pour s'imposer dimanche contre la lanterne rouge de la Ligue 1. Les Bordelais lui ont grandement facilité la tâche, à l'image du troisième but inscrit par Leandro Paredes (61e), qui a pu se permettre d'éliminer deux défenseurs sur un même crochet et terminer par une frappe tranquille du pied gauche dans la lucarne de Gaëtan Poussin.

D'un côté, Paris continue d'accroître son avance en tête du championnat, la portant à 15 points après le nul de Nice contre Montpellier samedi (0-0). De l'autre, Bordeaux s'enfonce un peu plus et n'arrive plus à se débarrasser d'une vingtième place bien embarrassante.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.