PSG-Saint-Etienne : Kylian Mbappé et Lionel Messi éteignent les Verts au Parc des Princes

Mené au score et bousculé dans le premier acte, samedi, Paris a su rebondir après la pause grâce à ses deux étoiles offensives pour s'offrir un nouveau succès en Ligue 1 et prendre encore un peu plus le large au classement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Kylian Mbappé avec le PSG face à l'ASSE, le samedi 26 février 2022. (MATTHIEU MIRVILLE / MATTHIEU MIRVILLE)

Balayé à Nantes la semaine passée (3-1), le PSG a repris sa marche en avant, samedi 26 février, lors de la 26e journée de Ligue 1 face à Saint-Etienne. Au coude à coude avec les Verts à la pause (1-1), le club de la capitale s'en est remis à Kylian Mbappé et Lionel Messi. Le premer, auteur d'un doublé, et le second, double passeur décisif et impliqué dans tous les bons coups au Parc, ont permis à Paris d'accrocher son 18e succès de la saison. Le club de la capitale est plus que jamais leader du championnat.

Le match : accrocheurs puis impuissants, les Verts victimes du talent offensif parisien

Pascal Dupraz avait prévenu : Saint-Etienne n'était pas venu faire de la figuration face à Paris ce samedi. Et ses joueurs ont lié les actes à la parole en début de partie. Entreprenants, auteurs d'un bon pressing, ils ont gêné le bloc parisien pendant le premier quart d'heure et ont été justement récompensés avec un but de Denis Bouanga (1-0, 16e). Le Gabonais a profité d'une perte de balle de Danilo Pereira dans sa surface pour tromper Gianluigi Donnarumma d'une belle frappe du gauche et mettre les siens devant au score.

Dès lors, les intentions de jeu des Stéphanois ont changé et le bloc a fini par reculer, donnant moins d'espaces aux attaquants du PSG pour s'exprimer. Mais à la 41e minute Kylian Mbappé, mis en orbite par Lionel Messi dans le dos de la défense, est venu remettre les siens à hauteur en trompant Paul Bernardoni, auteur d'une faute de main sur le coup (1-1, 41e). Un coup dur pour les Verts qui pensaient tenir leur avantage jusqu'aux vestiaires.

Kylian Mbappé et Lionel Messi célèbrent un but parisien lors du match de Ligue 1 opposant le PSG à Saint-Etienne, le 26 février 2022.  (MATTHIEU MIRVILLE / DPPI / AFP)

Le deuxième acte, lui, a été bien plus compliqué pour les coéquipiers de Ryad Boudebouz. Quelques secondes à peine après le retour des 22 acteurs sur la pelouse, Mbappé, encore lui, est venu mettre au fond une offrande de Messi après un numéro dans la surface stéphanoise sur une frappe croisée imparable (2-1, 47e). La troisième couche était ajoutée par Danilo Pereira de la tête sur une merveille de centre du numéro 7 du PSG, impliqué, donc, sur tous les buts de son équipe samedi (3-1, 52e). 

En fin de partie, Neymar a manqué, lui, l'occasion de faire gonfler le score en trouvant le poteau de Bernardoni (78e). L'essentiel était ailleurs pour Paris, qui rebondit après la défaite à Nantes et montre que ses atouts offensifs ont de belles couleurs avant le huitième de finale retour face à Madrid en Ligue des champions, prévu le 9 mars prochain. De son côté, l'ASSE n'a pas démérité et a déjà les yeux rivés sur son choc pour le maintien face à Metz (dimanche 6 mars à 13 heures).

Le chiffre : 156

Il a une nouvelle fois été stratosphérique. Kylian Mbappé a illuminé le Parc des Princes face à Saint-Etienne, compilant deux buts pour remettre son équipe devant au tableau d'affichage avant de délivrer un centre sublime de l'extérieur du droit sur le crâne de Danilo Pereira pour clore l'affaire. 

Surtout, sur le plan statistique, le champion du monde français rejoint le célèbre Suédois, Zlatan Ibrahimovic, comme deuxième meilleur buteur de l'histoire du PSG toutes compétitions confondues, avec 156 réalisations. Le "Matador" Edinson Cavani n'est plus si loin, mais pas encore tout à fait à portée avec ses 200 buts. Mais en cas de prolongation une petite saison supplémentaire, qui sait, Mbappé pourrait prendre totalement la dimension qu'il aspire à prendre : celle du meilleur joueur de l'histoire du club de la capitale, tout simplement.

Le joueur : Lionel Messi aime Sainté

Le 28 novembre dernier, Lionel Messi s'était illustré à Geoffroy-Guichard en signant trois passes décisives lors de la victoire parisienne face aux Verts (3-1). Ce samedi, "la Pulga" était un poil moins inspirée avec deux offrandes "seulement" pour ses partenaires, dont la seconde après un numéro de soliste dont il a le secret dans la défense adverse.

Un chiffre, encore un, parle de lui-même : le septuple Ballon d'or est le meilleur passeur décisif depuis le début de l'année 2022 parmi les cinq grands championnats européens avec cinq passes. Mais surtout, l'Argentin a éclaboussé de son talent chacune ou presque des offensives du PSG, à l'image de son décalage pour Wijnaldum sur le côté droit à la 78e minute, qui trouve ensuite Neymar au point de penalty pour aboutir à une frappe du Brésilien sur le poteau. Messi aime Sainté, et, lentement mais sûrement, monte en gamme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.