Ligue 1 : Paris fête Messi et s'offre Strasbourg pour continuer son sans faute

Après la présentation de Lionel Messi à son nouveau public, il y avait aussi un match à gagner et Paris ne s'est pas fait prier pour dominer Strasbourg samedi soir (4-2).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La joie des joueurs parisiens après le but du 3-0 contre Strasbourg marqué par Julian Draxler, le 14 août 2021 au Parc des Princes. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / EPA via MaxPPP)

Cela faisait 538 jours que le public du Parc des Princes attendait de communier à nouveau. Entre la présentation des recrues clinquantes de l'été, dont Lionel Messi, et le succès de leur équipe sous une pluie de buts, les tribunes ont été servies. S'il s'est un peu compliqué la tâche, le Paris Saint-Germain a conclu sa soirée par une victoire contre Strasbourg (4-2) samedi 14 août. Trois mois après avoir été privé du titre par Lille, le club de la capitale a retrouvé provisoirement le trône de leader de la Ligue 1 avant qu'Angers lui passe devant le lendemain avec une meilleure différence de buts.

La leçon a été retenue après le faux départ de la saison précédente et les deux défaites inaugurales contre Lens et Marseille. Il y avait six points à prendre en deux matchs et Paris a décidé de faire le plein. Après la victoire en réaction contre Troyes le week-end précédent (2-1), les joueurs de Mauricio Pochettino ont cherché à tuer le suspense le plus rapidement possible, marquant trois buts en première période.

L'essentiel après la fête

Seulement deux minutes de jeu ont suffi à Mauro Icardi pour ouvrir le score d'une tête prolongée après un centre téléguidé d'Abdou Diallo (3e). Puis, c'était au tour de Kylian Mbappé de trouver la faille. Chargé de tirer un corner, l'international français a vu le ballon lui revenir dessus sur la gauche. En rentrant sur son pied droit pour enrouler, il a trompé Matz Sels avec l'aide de la tête involontaire de Ludovic Ajorque (25e). Les Alsaciens ont à peine eu le temps de faire l'engagement que Mbappé a fendu la défense adverse pour adresser un centre cadeau à destination de Julian Draxler pour le 3-0 (27e).

Les nouvelles stars parisiennes ont été présentées au Parc des Princes.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Alors que les Parisiens semblaient avoir sifflé la fin de la partie, il n'y a pas eu d'abdication. Les Strasbourgeois sont revenus des vestiaires avec des intentions différentes et ont profité des errements défensifs du PSG – et des deux face-à-face perdus par Mbappé contre Sels (48e et 68e) – pour revenir dans le jeu. L'ancien Parisien Kevin Gameiro a montré la voie en coupant de la tête un centre d'Adrien Thomasson venu de la droite pour réduire le score (53e). Puis, Ludovic Ajorque (65e) l'a imité dans les mêmes circonstances mais avec un service venant de la gauche.

>> Lire aussi : Ligue 1 : Lille, déjà le crépuscule d'un champion ?

Mais l'avantage au score a tenu pour Paris, qui a joué les dix dernières minutes en supériorité numérique grâce à l'expulsion d'Alexander Djiku (82e). Le temps pour Pablo Sarabia de saler l'addition en poussant le ballon au fond des filets (86e) après une énième cavalcade de Kylian Mbappé, survolté du coup d'envoi au coup de sifflet final. Sans être parfait, le PSG de Mauricio Pochettino n'a laissé filer aucun point quand le tenant du titre lillois n'en a marqué qu'un seul et a surtout été humilié par Nice quelques heures plus tôt.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.