Paralympiques 2022 : Bauchet et Deleplace lancent les Bleus, déception pour Bochet et Daviet... Ce qu'il faut retenir de la première journée des Français

Les Bleus du ski alpin ont décroché les deux premières médailles de la délégation tricolore, samedi à Pékin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Arthur Bauchet, médaillé d'or sur la descente (catégorie debout) lors des Jeux paralympiques d'hiver, le 5 mars 2022. (ENNIO LEANZA / KEYSTONE)

C'est déjà l'heure du bilan pour l'équipe de France à l'issue de la première journée des Jeux paralympiques de Pékin. Samedi 5 mars, les athlètes tricolores ont débloqué le compteur de médailles grâce à Arthur Bauchet et Hyacinthe Deleplace en ski alpin. Déception en revanche pour les Bleus du biathlon avec Anthony Chalençon, seulement 9e, et le porte-drapeau Benjamin Daviet qui termine au pied du podium.

Ski alpin : Arthur Bauchet et Hyacinthe Deleplace lancent la moisson, Marie Bochet se fait peur

Le jour de gloire est arrivé pour Arthur Bauchet. Toujours placé, jamais gagnant en Corée du Sud il y a quatre ans, le skieur de Serre-Chevalier tient enfin son premier titre paralympique (catégorie debout). À 21 ans, le double champion du monde à Lillehammer en janvier dernier a ramené l'or au clan tricolore en descente. Impérial dans ses trajectoires pour devancer l'Autrichien Markus Salcher, sacré à Sotchi en 2014, le gamin de Pyeongchang est devenu grand. Et il pourrait encore prendre une autre dimension ces prochains jours, à commencer dès dimanche lors du Super-G (de 3h à 7h30, heure française, sur France.tv puis France 3).

Para ski alpin : Arthur Bauchet décroche l'or olympique sur la descente

L'histoire retiendra que quelques minutes plus tôt, ce sont eux qui ont véritablement mis l'équipe de France sur les rails à Pékin. Sur la piste de Yanqing, Hyacinthe Deleplace et son guide Valentin Giraud-Moine sont allés accrocher le bronze (catégorie déficient visuel). Une première médaille sur des Jeux d'hiver pour le Haut-Savoyard installé à Grenoble, qui avait participé aux Jeux d'été de Londres il y a dix ans en athlétisme.

Hyacinthe Deleplace atteint la troisième marche du podium dans cette première épreuve de descente. Lui et son guide Valentin Giraud-Moine sont déçus et espéraient faire mieux. Cependant, ils se réconfortent avec la médaille de bronze.

Pour l'octuple médaillée paralympique, cette première journée a tout du pire cauchemar. Double tenante du titre de la discipline, Marie Bochet a vu s'envoler la passe de trois au bout de quelques secondes sur la descente, quand son ski s'est fait la malle après la deuxième porte. Un problème de fixation qui a rendu verte de rage la Savoyarde de 28 ans qui entend bien prendre sa revanche dimanche.

Double championne olympique de la descente, Marie Bochet ne fera pas le triplé ! La Française a perdu un ski après cinq secondes de course et a dû abandonner ...

Biathlon : Benjamin Daviet échoue au pied du podium, déception pour Anthony Chalençon

Celui qui a guidé, vendredi, les Bleus dans le Nid d'oiseau avec le drapeau tricolore en main n'a pas réussi à défendre son titre sur le sprint six kilomètres en biathlon (catégorie debout). Pourtant bien parti sur les skis, Benjamin Daviet s'est fait surprendre lors du premier tir, manquant la cible sur sa cinquième balle. Malgré un sans-faute sur le deuxième tir, le biathlète et fondeur de 32 ans n'est pas parvenu à refaire son retard sur ses principaux concurrents et a dû se contenter de la quatrième place, au pied du podium."Une erreur bête", regrettera le Français qui sera de retour à Zhangjiakou lundi en ski de fond pour le 20 kilomètres classique.

Le porte-drapeau français, Benjamin Daviet, s'exprime quant à sa déception après sa 4e place lors du para biathlon debout.

En catégorie déficient visuel, Anthony Chalençon était en quête d'une première médaille en individuel après avoir décroché l'or en 2018 lors du relais 4x2,5 kilomètres. Accompagné de son guide Brice Ottonello, le biathlète de 31 ans n'a pu faire mieux qu'une 9e place, avec quatre pénalités écopées. Le skieur de Morzine-Avoriaz basculera lui aussi sur le ski de fond dès lundi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biathlon aux Jeux paralympiques d'hiver 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.