Euro 2021 : Danemark, la fin d'un rêve mais une trace indélébile

Si le Danemark a échoué aux portes de la finale de l'Euro 2021 mercredi soir contre l'Angleterre, son parcours et sa résilience resteront comme l'un des faits marquants d'un tournoi inédit.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Joakim Maehle (en rouge) consolé par ses coéquipiers après l'élimination du Danemark en demi-finale de l'Euro 2021 par l'Angleterre mercredi 7 juillet à Wembley. (LAURENCE GRIFFITHS / AFP)

Ils y auront cru jusqu'au bout. Mais après 120 minutes de bataille, les portes de la finale se sont refermées devant eux. Les Danois ont été éliminés en demi-finale de l'Euro 2021 par l'Angleterre en prolongation (2-1) mercredi 7 juillet à Londres. La fin d'un rêve qui aurait pu virer au cauchemar dès le premier match.

Ils s'étaient pourtant donné les moyens d'y croire en ouvrant le score grâce à un somptueux coup franc direct de Mikkel Damsgaard (30e). L'égalisation anglaise seulement neuf minutes après avoir pris l'avantage, sur un but contre son camp du capitaine Simon Kjaer, pourtant si exemplaire (39e), était le signe annonciateur d'un dénouement cruel. À mesure que les minutes se sont écoulées, l'échine danoise s'est courbée. Dans ses buts, Kasper Schmeichel a tout fait pour éviter qu'elle ne rompe. À bout portant face à Raheem Sterling (38e), à l'horizontale pour écarter la tête diabolique de Harry Maguire (55e) ou contre Harry Kane en bout de course (94e), il n'a rien laissé passer jusqu'au point de rupture.

Pas de coup de pouce du destin

Tout s'est joué sur un slalom de Raheem Sterling, insaisissable jusqu'à un contact présumé avec Joakim Maehle, que l'arbitre de la rencontre a décidé de sanctionner d'un penalty alors que les ralentis n'ont pas montré de faute évidente dans la surface danoise. Outre le sentiment d'injustice, le fait de voir Schmeichel repousser le penalty de Kane que l'attaquant anglais a bien suivi, a achevé de manière terrible les derniers espoirs danois.

Avant mercredi soir, tout semblait pourtant indiquer que la sélection de Kasper Hjulmand était en route pour imiter l'épopée victorieuse de l'équipe danoise sacrée championne d'Europe en Suède en 1992. Dans les deux configurations, aucune de ces deux équipes n'était destinée à briller avant la compétition. Celle de 1992 avait été repêchée pour remplacer la Yougoslavie, exclue de dernière minute, et avait exulté alors qu'elle n'était initialement pas qualifiée pour l'Euro. 

Un rebond inattendu

Celle de 2021 a débuté la compétition par un traumatisme : le malaise cardiaque en plein match de son joueur emblématique Christian Eriksen. Deux défaites, contre la Finlande (0-1), puis contre la Belgique (1-2) ont suivi. Soudée par le drame évité, la sélection danoise a connu une libération euphorique contre la Russie (4-1) lors du dernier match de groupe, pour se qualifier en phase finale in extremis alors qu'elle était dos au mur.

Avec le plein de confiance, le Danemark a écarté le pays de Galles (4-0) puis la République tchèque (2-1) pour atteindre des demi-finales inimaginables à peine deux semaines auparavant. "Je ne trouve pas les mots pour dire à quel point j'admire ce staff et ces joueurs, on a traversé tellement d'épreuves, nous avons deux joueurs qui ont sauvé un équipier (Eriksen)", a salué le sélectionneur Kasper Hjulmand après la demi-finale.

La déception coulait en larmes sur le visage de ses joueurs mercredi soir. Pourtant, cette équipe danoise n'avait pas besoin d'une victoire de plus pour marquer l'Euro 2021. Au cours d'un été qui aura vu beaucoup d'attentes être déçues par les favoris du tournoi, le Danemark a brillé par sa résilience et sa volonté sur le pré.

Évidemment déçu, Kasper Hjulmand a préféré retenir le positif après la défaite contre l'Angleterre : "Notre futur est plein d'espoir, ces gars sont incroyables et toute la nation peut être fière d'eux". "Nous avons un groupe incroyable et nous pourrons à coup sûr faire de grandes choses à l'avenir", a ajouté l'attaquant Martin Braithwaite, déjà tourné vers la Coupe du monde 2022.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.