26 juin 1992 : le jour où le Danemark a remporté l'Euro, après un repêchage de dernière minute

En affrontant les Gallois en huitièmes de finale, la sélection danoise fait revivre dans son pays l'exploit du championnat d'Europe 1992.

Article rédigé par
Pauline Guillou - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Richard Moller-Nielsen, sélectionneur du Danemark lors de la victoire Danoise en finale de l'Euro, le 26 juin 1992. (KIM AGERSTEEN/AP/SIPA / AP)

Après la frayeur, les rêves. Une qualification pour les huitièmes de l'Euro en poche, la sélection danoise se met à rêver d'un nouveau titre, 29 ans après son exploit de 1992. Bouleversés par le malaise de Christian Eriksen sur la pelouse du Parken Stadium le 12 juin, alors qu'ils affrontaient la Finlande pour leur premier match de la compétition (0-1), les Danois ont finalement trouvé une force collective dans cette épreuve.

Face à l'adversité, ils relèvent le défi. À l'image de leurs prédécesseurs, qui, à l'été 1992 s'étaient placés sur le toit de l'Europe. franceinfo: sport revient sur l'histoire peu commune des "Rouge et Blanc", champions d'Europe, malgré un repêchage de dernière minute.

Repêchage heureux

"Je devais poser une nouvelle cuisine chez moi, mais nous avons été appelés pour aller jouer en Suède", confiait Richard Moller Nielsen, le sélectionneur du Danemark, après la victoire de la "Danish Dynamite" sur l'Allemagne (2-0), le 26 juin 1992, en finale de l'Euro. En quelques semaines, elle est passée d'équipe éliminée à celle qui brandit le trophée le plus convoité de l'année.

À l'issue des matchs de qualification, les Danois terminent deuxièmes de leur groupe, à un point des Yougoslaves, et échouent à décrocher leur ticket pour le tournoi. Mais, un élément extérieur va changer la donne et leur permettre de rejoindre les terrains de football suédois.

Alors que les Balkans se déchirent à la suite de la chute du bloc soviétique, l'ONU, face à ces tensions ethniques meurtrières, vote la résolution 757 le 30 mai 1992. De fait, la Yougoslavie se retrouve mise sous embargo et officiellement exclue de tout événement sportif, dont l'Euro. Ainsi, les Danois sont appelés à dix jours du début du tournoi pour disputer les phases de poules, dans un groupe où ils rejoignent l'Angleterre, la Suède et la France.

La sélection Yougoslave de football, avant leur match de qualification à l'Euro 1992, le 16 mai. (NEBOJSA PARAUSIC / AFP)

Dix jours pour devenir la "Danish Dynamite"

Moins de deux semaines avant le début des matchs, la sélection entame une préparation éclair. Le défi est de taille. Les Danois doivent se défaire de l'Angleterre - en quête d'un premier titre européen dans le sport qu'elle a inventé - de la Suède - à domicile - et des Bleus d'Eric Cantona, Jean-Pierre Papin et Didier Deschamps entraînés par Michel Platini et auteurs d'un sans faute lors des phases qualificatives.

Même privés de leur meilleur joueur Michael Laudrup, star du FC Barcelone, qui a boudé le rassemblement international, la sélection arrache le nul face à l'Angleterre, s'incline face à la Suède (0-1), et remporte (2-1) son dernier match de poule face à la France, incapable de gagner la moindre rencontre et éliminée, comme les Anglais. Direction les demi-finales.

Didier Deschamps lors du match France-Danemark le 17 juin 1992, pour le dernier match de poule de l'Euro 1992. (PATRICK HERTZOG / AFP)

En demies, les Danois retrouvent les Pays-Bas. Face aux champions d'Europe en titre, il ne faudra que 5 minutes de jeu pour que Henrik Larsen ouvre le score face aux "Oranje". La fin de la rencontre se solde par une séance de tirs au but, et une victoire chanceuse des Danois (5-4). 

Après les champions d'Europe, les champions du monde. L'Allemagne, attendue pour un doublé coupe du monde / Euro, est un ogre. Croyant à l'exploit du début à la fin de l'aventure suédoise, le Danemark s'offre deux buts, à la 18e et à la 78e pour une victoire (2-0) le 26 juin 1992. Les "Rouge et Blanc" sont sacrés champions d'Europe, le seul titre majeur de leur histoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.