Euro 2021 : le Danemark se qualifie pour les demi-finales en battant la République tchèque

Le Danemark s'est imposé face à la République tchèque ce samedi (2-1) en quart et affrontera l'Angleterre ou l'Ukraine en demi-finale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les Danois célèbrent le but de Delaney face à la République tchèque, le 3 juillet à Bakou (OZAN KOSE / AFP)

La belle aventure se poursuit pour le Danemark. Après un début d'Euro compliqué, marqué par deux défaites face à la Finlande (0-1) et la Belgique (1-2) et surtout l'épisode traumatique de l'arrêt cardiaque du milieu Christian Eriksen, les joueurs danois ont enchaîné une troisième victoire consécutive. Les Rouge et Blanc ont pris le dessus sur la République tchèque, autre surprise de ces quarts de finale (2-1), ce samedi 3 juillet dans le stade olympique de Bakou, pour rejoindre les demi-finales.

Comme face à la Russie (4-1) lors du dernier match de groupe et face au pays de Galles (4-0) en huitième de finale, le Danemark a construit son succès en se basant sur une équipe cohérente, de la défense à l'attaque. Aucun joueur de cette sélection n'est une superstar, mais l'équipe dirigée par Kasper Hjulmand dégage une force collective qu'a très certainement consolidé l'accident d'Eriksen lors du premier match de la compétition.

Tchèque et mat

La République tchèque n'y a pas résisté. Rapidement menée, elle a bien tenté de réagir, de pousser les Danois dans leurs retranchements, d'abord au milieu de la première période, puis au tout début de la deuxième mi-temps. Patrik Schick, désormais meilleur buteur de l'Euro à égalité avec Cristiano Ronaldo avec cinq réalisations, relançait la République tchèque (49e) quatre minutes après la pause.

Sur cette reprise de volée, Kasper Schmeichel ne pouvait rien. Le gardien danois avait pourtant sorti les tentatives de Michael Krmencik (46e) et Antonin Barak (47e) deux minutes plus tôt, après un arrêt devant Tomas Holes (22e) en première période. Les Tchèques auront plus frappé que les Danois (17 tirs à 13) mais ont donc manqué de réalisme. De quoi s'en vouloir car ils concédaient une ouverture du score plus qu'évitable en tout début de match. Sur un corner tiré par Jens Stryger, Thomas Delaney était laissé bien seul par la défense tchèque et propulsait sa tête piquée dans les buts adverses (5e).

Devant au score, les Danois se sont contentés de gérer, pour piquer en contre. Sur la pelouse du stade olympique de Bakou, ils auraient pu doubler la mise rapidement si le jeune Mikkel Damsgaard s'était montré plus précis (13e, 38e) ou si Delaney n'avait pas manqué sa reprise (17e). Finalement, le Danemark aura dû patienter quelques minutes de plus pour obtenir le break.

La lune de Maehle continue

L'attaquant de l'OGC Nice Kasper Dolberg reprenait de volée un centre sublime de l'extérieur du pied de Joakim Maehle (42e). Ce dernier, déjà deux buts et dorénavant une passe décisive dans cet Euro, réalise un tournoi brillant et est très certainement le meilleur danois sur le terrain depuis trois matchs. Le piston a une nouvelle fois disputé l'intégralité de la rencontre et a vu son coéquipier Yussuf Poulsen buter sur Tomas Vaclik (78e), avant de trouver les gants du gardien tchèque à son tour quelques minutes plus tard (82e). 

Joakim Maehle délivre un centre de l'extérieur du pied pour le deuxième but du Danermark face à la République tchèque, le 3 juillet à Bakou (DARKO VOJINOVIC / AFP)

Si il n'a pas réussi à se mettre totalement à l'abri, le Danemark a pris sa revanche face à la République tchèque. Lors de l'Euro 2004, les Tchèques avaient nettement battu (3-0) les Rouge et Blanc, déjà en quart de finale. Cette fois, c'est donc le Danemark qui sort vainqueur de cette confrontation et qui s'offre une place inespérée en demi-finale, à disputer face à l'Angleterre ou l'Ukraine.

La dernière fois que la sélection danoise avait créé la surprise de cette manière, c'était en 1992. Le Danemark avait été repêché quelques semaines avant l'Euro avant de remporter la compétition contre toute attente.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.