Musique : Paul McCartney, éternel Beatles

Mercredi 28 novembre, l'ancien Beatles Paul McCartney donne un concert à Paris. L'occasion de revenir sur la carrière de l'artiste de 76 ans.

FRANCE 3

À 76 ans, Paul McCartney est de nouveau en tête des hit-parades, du jamais vu depuis 1982. Sa vie d'après Beatles est presque un parcours sans faute. C'est lui qui a eu en 1970 la lourde tâche d'annoncer la fin du groupe et pour reconstruire sa carrière rien n'a été facile. D'abord, certains l'ont laissé pour mort avec la pochette d'Abbey Road où l'on distingue un Paul McCartney, seul membre des Beatles aux pieds nus. Même John Lennon va le crucifier dans la chanson How do you sleep ? Cruel règlement de compte de la part d'un complice dans près de 200 chansons.

Des duos mythiques

Dans les années 1970, Paul McCartney retrouve la scène et les concerts avec les Wings. Il signe la bande originale de James Bond avec le titre Live and Let Die : la machine à tubes est relancée. Ses duos eux aussi sont devenus des standards, d'abord avec Stevie Wonder, puis avec Michael Jackson. Le concert de mercredi 28 novembre à l'U Arena à Nanterre (Hauts-de-Seine) prévoit d'être un cocktail gagnant entre les deux vies de Paul McCartney.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chanteur britannique Paul McCartney, lors d\'un concert à Tinley Park, dans l\'Illinois (Etats-Unis), le 26 juillet 2017. 
Le chanteur britannique Paul McCartney, lors d'un concert à Tinley Park, dans l'Illinois (Etats-Unis), le 26 juillet 2017.  (KAMIL KRZACZYNSKI / AFP)