Marseille : des taudis à évacuer d'urgence

Témoignage d'habitants d'un immeuble de Marseille (Bouches-du-Rhône) dans la cité de Corot. Un arrêté de péril imminent a été publié.

France 3

Dans un appartement à l'abandon de Marseille (Bouches-du-Rhône), des fils électriques courent sur des murs humides. Les dangers sont partout. La locataire, qui paye 580 € par mois pour ce trois-pièces, fait visiter son logement à la députée des quartiers nord de la ville. Dans l'appartement, des rats ont également pris leurs quartiers dans la cuisine et la famille a peur pour ses trois enfants. "Quand on essaye de joindre le propriétaire, il se met en colère donc on reste dans notre coin", témoigne la mère. Des dizaines de squatteurs et 27 familles vivent ici dans des conditions indignes. De nombreux locataires demandent depuis des années à être relogés, sans succès.

Plus de 200 personnes dans l'incertitude

Faute d'entretien par les propriétaires privés et sans aides de la part des syndics inactifs, l'immeuble entier est délabré. Le bâtiment A du parc Corot vient d'être l'objet d'un arrêté d'insécurité imminente et va être évacué. Les 200 à 300 personnes qui y survivent ne savent pas où elles iront.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pompiers inspectent un immeuble effondré à Marseille, le 8 novembre 2018.
Des pompiers inspectent un immeuble effondré à Marseille, le 8 novembre 2018. (GERARD JULIEN / AFP)