Cet article date de plus d'un an.

Léon Marchand major de promo, Van Aert couronne Laporte, les Bleues lancent leur Six nations… Ce qu'il faut retenir du week-end de sport

Franceinfo: sport sélectionne pour vous les grands moments de l'actualité sportive que vous avez peut-être manqué samedi et dimanche.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 5 min
Léon Marchand, Wout van Aert et Christophe Laporte, Marine Ménager (de gauche à droite). (AFP / MAXPPP)

La trêve internationale de football n'a pas signifié une planète sport au repos ce week-end. Après le Six nations hommes, le tournoi féminin a débuté dimanche pour les Bleues, victorieuses en Italie. La saison des classiques s'est poursuivie avec Gand-Wevelgem, avant le clou du spectacle des flandriennes, le Tour des Flandres, dimanche prochain. Les Mondiaux de patinage artistique ont eux pris fin au Japon, avec le sacre du héros local Shoma Uno.

Six nations : l'équipe de France gagne sans briller en Italie

Elles auront lutté de la première à la dernière minute. Ballottées à Parme en ouverture du Tournoi des six nations, les Bleues se sont imposées dans la douleur contre l'Italie (12-22). Pour la première de son nouveau duo d'entraîneurs, Gaëlle Mignot et David Ortiz, le XV de France a dû attendre les dernières minutes de la rencontre avant de respirer un bon coup, grâce à un essai libérateur de Caroline Boujard.

.
Le résumé d'Italie - France . (.)

Une réalisation qui n'aura toutefois pas permis aux Bleues de ramener le point de bonus offensif de leur déplacement au-delà des Alpes, a contrario du pays de Galles et de l'Angleterre. La formation tricolore se retrouve ainsi à la troisième place au terme de cette première journée du Tournoi des six nations.

Cyclisme : Van Aert, grand seigneur pour Laporte sur Gand-Wevelgem

Et deux abeilles se sont envolées dans le Kemmelberg. Partis en duo à 50 kilomètres de l'arrivée, les coéquipiers de la Jumbo-Visma Christophe Laporte et Wout van Aert ont réalisé un doublé dimanche sur Gand-Wevelgem, laissant impuissants tous leurs poursuivants.

Christophe Laporte s'exprime dans Stade 2 après sa belle victoire sur la classique flandrienne de Gand-Wevelgem. Le Français s'est échappé avec son coéquipier Wout van Aert à 50km de l'arrivée. C'est la plus grande victoire de la carrière du natif de la Seyne-sur-Mer après celle sur le Tour de France l'année dernière, preuve d'une belle progression.
Cyclisme : l'interview de Christophe Laporte après son succès sur Gand-Wevelgem Christophe Laporte s'exprime dans Stade 2 après sa belle victoire sur la classique flandrienne de Gand-Wevelgem. Le Français s'est échappé avec son coéquipier Wout van Aert à 50km de l'arrivée. C'est la plus grande victoire de la carrière du natif de la Seyne-sur-Mer après celle sur le Tour de France l'année dernière, preuve d'une belle progression.

Plus fort sur les routes flandriennes détrempées et grand favori du Tour des Flandres de dimanche prochain, le Belge, clairement au-dessus, a gracieusement offert la victoire au sprinteur français, premier vainqueur tricolore de l'épreuve depuis 1997. Passé proche de la victoire l'an passé en terminant juste derrière Biniam Girmay, l'ancien de la Cofidis rejoint notamment Jacques Anquetil et Bernard Hinault au prestigieux palmarès des vainqueurs français.

Natation : Léon Marchand étudiant modèle

Un surdoué. Le nageur tricolore Léon Marchand a signé pas moins de trois records lors des finales des championnats universitaires organisés à Minneapolis (Etats-Unis). En plus de ces marques historiques sur le 200 yards 4 nages, le 400 yards 4 nages et le 200 yards brasse, l'étudiant de 20 ans a fait tomber des chronos jamais vu lors de ses relais disputés sous les couleurs de son université d'Arizona State.

À seulement 20 ans, Léon Marchand a conquis l'Amérique.
Le nageur Toulousain a battu 3 records en 3 jours lors des championnats universitaires. Outre-Atlantique le jeune Français est une sensation et est déjà comparé à Michael Phelps.
Léon Marchand : Le rêve américain À seulement 20 ans, Léon Marchand a conquis l'Amérique. Le nageur Toulousain a battu 3 records en 3 jours lors des championnats universitaires. Outre-Atlantique le jeune Français est une sensation et est déjà comparé à Michael Phelps.

Une fin de semaine parfaite pour conclure un hiver studieux. "Je pense que je peux transcrire en grand bassin ce que j’ai fait, a réagi le Français, déjà concentré sur la suite de sa saison malgré sa moisson. Je vais devoir garder ma puissance. Il va falloir construire plus autour de ça. C’est mon prochain objectif". De quoi envisager un été brillant avec les Mondiaux de Fukuoka, en juillet, dans le viseur.

MotoGP : reprise parfaite pour Francesco Baignaia

Premier rendez-vous de la saison, le Grand Prix du Portugal a vu l'Italien Francesco Bagnaia survoler la concurrence tout au long du week-end. Le champion du monde en titre a non seulement remporté la première course sprint de l'histoire du MotoGP, samedi, mais aussi la course dominicale. Résultat, le pilote Ducati trône en tête du championnat du monde avec 37 points pris sur 37 possibles.

Les Français Johann Zarco (Ducati) et Fabio Quartararo (Yamaha) ont eux connu une fin de semaine plus compliquée. Si le premier s'est repris, terminant 4e du GP après un départ de la 9e place sur la grille, le champion du monde 2021 n'a pu faire mieux qu'une 8e place. On retiendra surtout sa sortie remarquée sur la dangerosité du sprint, véritable "jungle" dont le format favorise une course nerveuse.

Patinage artistique : Kévin Aymoz près du podium aux Mondiaux, Shoma Uno récidive

On l'espérait de retour à son meilleur niveau, Kévin Aymoz a même fait mieux que ça. Le Français a signé son record de points en carrière samedi à l'occasion des Mondiaux de Saitama, manquant pour quelques petites unités la médaille de bronze. Le patineur de 25 ans, sérieusement blessé la saison passée, est apparu épanoui comme rarement sur la glace, "actuellement sur un petit nuage" comme il l'a décrit sur ses réseaux sociaux. Le titre est revenu à Shoma Uno, comme en 2022. 

En tête à l'issue du programme court, Shoma Uno a résisté à la pression sur le libre pour s'adjuger un deuxième titre mondial consécutif à domicile sur la patinoire de Saitama. Malgré une petite erreur sur le double salto qui a été vite effacée, le Japonais de 25 ans a également remporté le programme libre en dépassant la barre des 300 points avec un total de 301,14 unités.
Programme libre hommes : Shoma Uno sacré champion du monde En tête à l'issue du programme court, Shoma Uno a résisté à la pression sur le libre pour s'adjuger un deuxième titre mondial consécutif à domicile sur la patinoire de Saitama. Malgré une petite erreur sur le double salto qui a été vite effacée, le Japonais de 25 ans a également remporté le programme libre en dépassant la barre des 300 points avec un total de 301,14 unités.

Le Japonais a brillé devant son public, alors que sa participation avait un temps été remise en cause par une blessure à la cheville. Pour la première fois de son histoire, le patinage nippon repart avec trois titres lors d'une édition des Mondiaux. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron connaissent, eux, leurs successeurs en danse sur glace, après le titre glané par les Américains Madison Chock et Evan Bates.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.