Ballon d’or 2023 : Erling Haaland, Kylian Mbappé, Lionel Messi... Trois favoris et des arguments

Les trois joueurs font figure de favoris pour le Ballon d’or 2023, qui sera décerné lundi au théâtre du Châtelet à Paris.
Article rédigé par Denis Ménétrier, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 4 min
Erling Haaland, Lionel Messi et Kylian Mbappé sont les trois grands favoris pour remporter le Ballon d'or 2023. (AFP)

Qui pour succéder à Karim Benzema ? Un an après le sacre de l’attaquant français, le 67e Ballon d’or va être décerné, lundi 30 octobre, lors de la cérémonie qui se tiendra dans la soirée au théâtre du Châtelet à Paris. Pour la deuxième fois, les nouvelles règles instaurées l’an dernier seront appliquées. Le Ballon d’or désignera donc le meilleur joueur de la saison 2022-2023, qui s’est achevée en juin dernier.

Pour le choisir, les 100 journalistes amenés à voter ont dû prendre en compte trois critères : les performances individuelles (dont leur "caractère décisif et impressionnant"), les performances collectives (dont le palmarès), ainsi que la classe et le fair-play. Trente joueurs, dont la liste a été dévoilée en septembre, espèrent décrocher la consécration ultime. En réalité, trois se détachent pour remporter ce Ballon d'or.

Kylian Mbappé, le plus spectaculaire

Pour la première fois de sa carrière, Kylian Mbappé devrait être présent sur le podium du Ballon d’or. 4e en 2018, 6e l’an dernier, le capitaine des Bleus se montrait confiant à l’issue de son avant-dernier match de la saison passée, en juin contre Gibraltar. "Les nouveaux critères, c’est quoi ? C’est brûler la rétine et être impactant. Je pense que je corresponds aux critères. On verra. Ce sont les gens qui votent mais je suis toujours optimiste", avait-il déclaré sur TF1.

Difficile de lui donner tort. La saison dernière, Kylian Mbappé a marqué 54 buts en 56 matchs avec le PSG et les Bleus, a terminé meilleur joueur et meilleur buteur de la Ligue 1 qu’il a remportée, et a écrit l’histoire en inscrivant un triplé en finale de Coupe du monde. "Est-ce que ce serait injuste que Kylian Mbappé ne soit pas l’heureux élu du prochain Ballon d’or ?" À cette question posée par Téléfoot, Didier Deschamps a répondu : "Oui."

Selon un sondage réalisé par Odoxa pour Winamax et RTL, les Français partagent le même avis que le sélectionneur : 46% des sondés pensent que Kylian Mbappé devrait remporter le Ballon d’or, contre 19% pour Erling Haaland et 12% pour Lionel Messi. Mais contrairement à ses deux principaux concurrents, il manque peut-être à Kylian Mbappé d’avoir remporté une compétition majeure lors de cette saison 2022-2023. L’impatient attaquant tricolore pourrait avoir à attendre une saison de plus.

Erling Haaland, le plus prolifique

Personne n’a fait mieux que lui en termes de statistiques lors de la saison 2022-2023. Pour sa première année avec Manchester City, le Cyborg a tout écrasé sur son passage : en club et en sélection, il a inscrit 56 buts en 57 matchs joués. Surtout, il est la tête d'affiche de l'équipe qui a gagné la dernière Ligue des champions. Certaines performances - comme son quintuplé en C1 contre Leipzig - ont marqué les esprits et le Norvégien a terminé meilleur joueur et meilleur buteur de la Premier League, qu’il a remportée au même titre que la FA Cup.

"Je crois en moi, vraiment. Je sais que je peux encore beaucoup progresser, je suis encore jeune. Mais oui, je crois que j’ai une chance cette année", a déclaré l'intéressé à France Football en septembre dernier. Haaland risque cependant de pâtir d’un handicap qui pourrait le suivre tout au long de sa carrière : sa nationalité. Il n’a pas disputé la Coupe du monde, véritable juge de paix pour le Ballon d’or, car la Norvège n’était pas qualifiée.

Même son sélectionneur Stale Solbakken, voit Messi s’imposer : "Si vous me demandez qui, selon moi, va gagner, je dirai que Messi le gagnera grâce à son triomphe en Coupe du monde." Son entraîneur à City, Pep Guardiola, s’est montré plus élogieux à son égard : "Haaland devrait gagner, oui et oui. Nous avons gagné le triplé, il a marqué cinquante millions de buts. J’adorerais qu’Erling gagne. Mais bien sûr, il y a Messi…"

Lionel Messi, le vrai favori

Au moment de juger les potentiels vainqueurs du Ballon d’or, Pep Guardiola n’a en effet pas réussi à se décider. Au point d’imaginer une réalité alternative : "J’ai toujours dit que le Ballon d’or devait être séparé en deux sections. Un pour Messi et un pour les autres. (…) La pire de ses saisons est la meilleure des autres joueurs. Leo a gagné la Coupe du monde ! Les deux (Messi et Haaland) le méritent."

Ce titre à la Coupe du monde au Qatar est peut-être l'argument qui fait mouche. La Pulga a mené l’Albiceleste en finale, au cours de laquelle il a inscrit un doublé contre la France, et a terminé meilleur joueur de la compétition. Avec le PSG, Messi a surtout brillé en début de saison avant de remporter la Ligue 1. Avec 38 buts en 54 matchs (et 24 passes décisives), la production statistique de l’Argentin lui laisse son mot à dire dans la compétition.

Parti à l'Inter Miami, Lionel Messi pourrait faire une dernière fois ses adieux au football de clubs de très haut niveau en remportant son 8e Ballon d’or, loin devant les 5 trophées remportés par Cristiano Ronaldo. Sur CBS Sports, Thierry Henry a fait de Lionel Messi son favori : "Beaucoup de gens peuvent en débattre mais pour moi, si vous remportez la Coupe du monde de la manière dont il l’a fait, vous le méritez. (…) Pour moi, c’est Messi, bye, terminé." Ce nouveau sacre de la Pulga ne souffrirait en effet d'aucune contestation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.