Cet article date de plus d'un an.

Annemiek van Vleuten reine du Tour, l’Angleterre remporte l'Euro, le PSG bien lancé... Ce qu'il faut retenir du week-end de sport

Le week-end a encore été chargé entre la conclusion de l'Euro féminin, un Grand Prix de Formule 1 et le Trophée des champions.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min
Annemiek van Vleuten, les Lionesses et le PSG ont animé le week-end sportif. (JEFF PACHOUD / AFP / Liam Asman/Womens Football Magaz/SIPA / JACK GUEZ / AFP)

Encore un riche week-end de sport sur les terrains français et internationaux. Les Néerlandais ont pu se réjouir du sacre d'Annemiek van Vleuten sur le Tour de France femmes, dimanche 31 juillet, et de la victoire de Max Verstappen au Grand Prix de Hongrie. En football, l'Euro féminin a couronné de nouvelles reines, avec la victoire des Anglaises à Wembley, tandis que le PSG s'est adjugé un 11e Trophée des champions. Franceinfo: sport fait le point sur les principales compétitions du week-end.

Euro 2022 : les Anglaises remportent leur premier titre de championnes d'Europe 

"Football is coming home!". A Wembley, "le football est revenu chez lui" et cet air entêtant a été entonné par tout le stade à l'issue de la finale de l'Euro féminin, remportée par les Anglaises contre l'Allemagne. Privées de leur buteuse, Alexandra Popp, blessée à l'échauffement, les Allemandes ont été dominées par des Lionesses survoltées à domicile.

Les Anglaises ont pu compter sur leurs remplaçantes pour s'adjuger leur premier titre majeur. Sortie du banc, Ella Toone a ouvert le score. En prolongation, Chloe Kelly, entrée au début de la partie, a délivré tout Wembley en reprenant un centre de Lucy Bronze. L'Angleterre confirme son statut de place forte du football féminin, le tout devant une foule record pour une finale de l'Euro, hommes et femmes confondus.

Le PSG lance parfaitement sa saison 

Un 11e Trophée des champions vient garnir la vitrine du Paris Saint-Germain. A Tel-Aviv (Israël), les Parisiens se sont imposés largement (4-0) face au FC Nantes. Appliqués et offensifs, ils ont pu compter sur un duo Messi-Neymar déjà en forme, en l'absence de Kylian Mbappé, suspendu. 

L'Argentin a ouvert le score, le Brésilien s'est offert un doublé, et Sergio Ramos a inscrit l'autre but parisien. Les Parisiens sont apparus très affûtés, impliqués et prêts à reprendre le chemin du championnat, dès le week-end prochain, à Clermont.

Ligue 2 : ça part mal pour Saint-Etienne

Une semaine avant la rentrée des clubs de Ligue 1, les formations de deuxième division ont retrouvé le chemin des terrains, samedi. Relégués la saison passée, Saint-Etienne, Bordeaux et Metz ont connu des fortunes diverses, avec une mauvaise entrée en matière pour les Verts, un nul pour les Girondins, et un succès convaincant pour les Grenats. Victorieux contre Pau (4-0), Guingamp prend la tête du championnat.

Le Stéphanois Louis Mouton (à droite) face au joueur dijonnais Mickaël Le Bihan, à Dijon (Côte-d'Or), le 30 juillet 2022. (MAXPPP)

Dans les autres matchs, Caen l'a emporté à Nîmes (0-1), tandis que Le Havre et Grenoble, tout comme Quevilly et Rodez, se sont quittés sur un score nul et vierge. Du côté des promus, Laval s'est imposé à Bastia (0-2), alors qu'Annecy a chuté contre Niort (1-2). Fin de la première journée de championnat lundi. Sochaux affronte le Paris FC à 20h45.

Tour de France femmes : la reine Van Vleuten sacrée

Clap de fin à la Super Planche des Belles Filles pour la première édition du Tour de France femmes, remportée par la Néerlandaise Annemiek van Vleuten. Si son succès n'est pas une surprise, son envolée lors de la septième étape pour aller chercher le maillot jaune a impressionné. Pour autant, elle ne s'est pas contentée de sa confortable avance et s'est également adjugé la dernière étape, à la Super Planche des Belles Filles. Sa compatriote Demi Vollering, qui termine deuxième du général, conserve son maillot à pois de meilleure grimpeuse.

Van Vleuten impitoyable ! La Néerlandaise a de nouveau écrasé l'étape du jour et par la même occasion le Tour tout entier. Pourtant victime de soucis mécaniques qui l'ont poussé à brûler quelques réserves, la coureuse Movistar a dynamité l'ascension de la Super Planche des Belles Filles.
Demi Vollering échoue à nouveau derrière sa compatriote, sur l'étape comme au classement général, mais elle conserve le maillot à pois de meilleure grimpeuse. 
Juliette Labous quant à elle a tenu son objectif du top 5, elle fini première française, au pied du podium. -
Etape 8 (F) : Annemiek van Vleuten, nouvelle reine du Tour ! Van Vleuten impitoyable ! La Néerlandaise a de nouveau écrasé l'étape du jour et par la même occasion le Tour tout entier. Pourtant victime de soucis mécaniques qui l'ont poussé à brûler quelques réserves, la coureuse Movistar a dynamité l'ascension de la Super Planche des Belles Filles. Demi Vollering échoue à nouveau derrière sa compatriote, sur l'étape comme au classement général, mais elle conserve le maillot à pois de meilleure grimpeuse.  Juliette Labous quant à elle a tenu son objectif du top 5, elle fini première française, au pied du podium. - ()

Une autre Néerlandaise, Marianne Vos, en jaune sur cinq des huit étapes, s'adjuge quant à elle le maillot vert. Le triomphe des Pays-Bas est complété par Shirin van Anrooij, sacrée meilleure jeune. Du côté des Françaises, Juliette Labous (Team DSM), frôle le podium avec une prometteuse quatrième place à seulement 23 ans. La championne de France en titre, Audrey Cordon-Ragot, pointe à la 78e place.

F1 : Ferrari se saborde en Hongrie

A dix Grands Prix de la fin de la saison, Max Verstappen semble se diriger vers un second titre de champion du monde. En Hongrie, le Néerlandais a encore conforté son avance au classement des pilotes avec une huitième victoire, devant les Mercedes de Lewis Hamilton et George Russell.

Le pilote Red Bull a notamment profité des erreurs stratégiques de Ferrari, qui a équipé la monoplace du leader de la course, Charles Leclerc, de pneumatiques durs, une gomme qui avait pourtant juste avant mis en difficulté les Alpine. Le Monégasque, en grande difficulté, n'est jamais parvenu à reprendre sa position. Il compte désormais 80 points de retard au championnat du monde.

Tennis : Caroline Garcia l'emporte à Varsovie

Et de deux ! Après une victoire sur le gazon de Bad Homburg en juin, la Française renoue avec le succès sur terre battue en remportant à Varsovie son premier tournoi WTA sur la surface depuis 2016. Elle a facilement battu dimanche la Roumaine Ana Bogdan (6-4, 6-1), 108e mondiale, qui disputait sa première finale sur le circuit. 

La joueuse lyonnaise s'adjuge le titre après avoir notamment battu en quarts de finale sur ses terres la numéro 1 mondiale, la Polonaise Iga Swiatek. 

Canoë-kayak : deux médailles françaises aux Mondiaux

Après avoir décroché l'or en 2014 et 2021, et l'argent en 2009, le kayakiste français Boris Neveu a complété sa collection de médailles mondiales individuelles en slalom (K1) avec le bronze samedi sur le bassin d'Augsbourg (Allemagne). Les Bleus ont récolté une autre médaille, en argent, grâce à Anatole Delassus, vice-champion du monde en slalom extrême derrière le Britannique Joseph Clarke.

La déception du jour est venue du champion olympique 2016, Denis Gargaud-Chanut, éliminé dès les demi-finales en canoë monoplace (C1). Mewen Debliquy accroche la sixième place la compétition, tout comme, chez les femmes, sa compatriote Marjorie Delassus.

Le Français Boris Neveu, premier athlète à prendre le départ de cette finale des Championnats du monde d'Augsbourg en Allemagne, a signé un temps de référence en 95 secondes et 75 centièmes. Le Lourdais termine finalement à la troisième place et décroche la médaille de bronze. -
Canoë-slalom (H) : la médaille de bronze pour Boris Neveu en kayak Le Français Boris Neveu, premier athlète à prendre le départ de cette finale des Championnats du monde d'Augsbourg en Allemagne, a signé un temps de référence en 95 secondes et 75 centièmes. Le Lourdais termine finalement à la troisième place et décroche la médaille de bronze. - ()

Chez les femmes, Camille Prigent reste au pied du podium mondial, quatrième d'une course remportée par l'Allemande Ricarda Funk. La championne olympique à Tokyo est désormais aussi double championne du monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.