Cet article date de plus d'un an.

Roland-Garros 2023 : Monfils forfait, les numéros 1 français éliminés et les favoris au rendez-vous... Ce qu'il faut retenir de la journée du 31 mai

La quatrième journée du tournoi de Roland-Garros a vu les éliminations des deux n°1 Français, Caroline Garcia et Ugo Humbert et le forfait de Gaël Monfils annoncé en fin de journée. Les favoris ont, eux, répondu présents.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 5 min
Caroline Garcia a été éliminée au deuxième tour de Roland-Garros, le 31 mai 2023. (IBRAHIM EZZAT / AFP)

Le deuxième tour a commencé sur la terre battue de Roland-Garros, mercredi 31 mai, avec deux grosses déceptions côté français : Caroline Garcia et Ugo Humbert ont tous les deux été éliminés. Une troisième s'est ajoutée à ces mauvais résultats avec le forfait annoncé en fin de journée de Gaël Monfils pour le reste du tournoi. Les autres Tricolores ont aussi connu de grandes difficultés sur la terre battue parisienne mercredi, alors que les prétendants au titre, dans les tableaux dames et hommes, ont assumé leur statut sans trembler.

La tuile : Monfils dépose les armes

L'annonce a fait l'effet d'une bombe en toute fin de journée, quasiment 24 heures après son succès retentissant face à Sebastien Baez au premier tour. Gaël Monfils, touché au poignet gauche, a été contraint de déclarer forfait pour la suite du tournoi. En conférence de presse, le Français a expliqué avoir passé une IRM mercredi qui a révélé une rupture partielle du ligament triangulaire du carpe de son poignet gauche. De quoi l'obliger à se retirer du tournoi.

.
Conf Monfils FORFAIT . (.)

Alors qu'il devait affronter Holger Rune en night-session jeudi, Monfils ne verra donc pas le deuxième tour de Roland-Garros. Le Français a concédé en conférence de presse être encore en train de "digérer" la nouvelle. "Je ne le montre pas trop, mais il y a plus que la déception. Il m'en reste combien, des Roland ? C'est surtout ça, la vraie question. Je n'arriverai pas à y répondre", a ajouté Monfils, qui a précisé que son absence ne devrait pas l'empêcher de pouvoir disputer la saison sur gazon qui débutera après Roland-Garros.

La déception : Garcia et Humbert éliminés, le tennis tricolore orphelin de ses n°1

En quelques minutes, les Bleus ont perdu leurs deux têtes d'affiche. Coup sur coup, à quelques courts d'écart, Caroline Garcia et Ugo Humbert ont chuté dès le deuxième tour. Sur le court central, la Lyonnaise est tombée après un nouveau match en trois sets contre la jeune russe Anna Blinkova (4-6, 6-3, 7-5). Après avoir mené, la numéro 5 mondiale s'est effondrée lors de la deuxième manche. Poussée au troisième set, elle a jeté ses dernières forces dans la bataille, avec huit balles de match écartées, mais elle a fini par céder.

2e tour : le résumé de Caroline Garcia - Anna Blinkova
2e tour : le résumé de Caroline Garcia - Anna Blinkova 2e tour : le résumé de Caroline Garcia - Anna Blinkova (.)

Humbert, lui, a été surclassé par Lorenzo Sonego en trois sets (6-4, 6-3, 7-6[7/3]). Pas en réussite, trop maladroit, le Messin n'a pas vraiment existé dans la rencontre, et n'a pas pu prendre sa revanche face à un adversaire qui l'avait déjà battu au premier tour à Monte-Carlo.

L'hécatombe : zéro sur six pour les Français

En plus de Garcia et Humbert, tous les autres joueurs tricolores engagés sur les courts mercredi ont été éliminés. Pêle-mêle, Lucas Pouille, Corentin Moutet, Luca Van Assche et Léolia Jeanjean ont pris la porte. Le premier a vu sa belle aventure à Roland se terminer sèchement contre Cameron Norrie (6-1, 6-3, 6-3), le second a arraché un set à Andrey Rublev (6-4, 6-2, 3-6, 6-3), le troisième a cédé contre Alejandro Davidovich Fokina (6-4, 6-3, 7-6) tandis que la dernière a sombré face à Elina Avanesyan (6-0, 7-5). Une journée noire pour les Bleus, qui compteront sur leur trois derniers représentants jeudi – Diane Parry, Océane Dodin et Arthur Rinderknech – pour avoir une présence tricolore au troisième tour.

.
2e tour : le résumé de Lucas Pouille - Cameron Norrie . (.)

Le sans-faute : les favoris sans souci

L'élimination surprise de Daniil Medvedev, dès le premier tour mardi, a peut-être fait office de piqûre de rappel pour les favoris. Rien n'est acquis, même quand on s'appelle Carlos Alcaraz, Stefanos Tsitsipas, Aryna Sabalenka ou encore Novak Djokovic. Ces différents prétendants au titre ont bien retenu la leçon et ne sont pas tombés dans les pièges tendus par leurs adversaires respectifs. C'est Tsitsipas qui a ouvert le bal en début de journée avec un succès tranquille face à Roberto Carballes Baena (6-3, 7-6, 6-2).

2e tour : le résumé de Carlos Alcaraz - Taro Daniel
2e tour : le résumé de Carlos Alcaraz - Taro Daniel 2e tour : le résumé de Carlos Alcaraz - Taro Daniel (.)

Au même moment, l'Américaine Jessica Pegula, tête de série numéro 3, a profité de l'abandon de Camila Giorgi pour se qualifier pour le troisième tour. Dans le tableau dames, Sabalenka s'est imposée sans forcer face à Iryna Shymanovich (7-5, 6-2). Chez les hommes, Alcaraz a concédé un set avant de battre le Japonais Taro Daniel (6-1, 3-6, 6-1, 6-2), tandis que Djokovic s'est défait sans problème du Hongrois Marton Fucsovics (7-6, 6-0, 6-3).

Les prolongations : cinq sets Boulevard

Dans cette première semaine de Roland-Garros, les spectateurs en ont pour leur argent : lors du premier tour du Grand Chelem parisien, 21 matchs sur 67 sont allés jusqu'au cinquième set. Un record dans l'ère Open. Le deuxième tour qui a débuté mercredi est parti sur des bases moins importantes, mais tout de même : trois rencontres, sur 16, ont poussé le plaisir jusqu'à la dernière manche.

.
1er tour : le résumé de Stan Wawrinka - Albert Ramos-Vinolas . (.)

Juan Pablo Varillas a ainsi battu Roberto Bautista Agut en 3 heures et 52 minutes (1-6, 4-6, 6-3, 6-1, 6-1). Thanasi Kokkinakis a eu besoin de son côté de 4 heures et 38 minutes pour venir à bout du vétéran Stanislas Wawrinka, vainqueur de Roland-Garros en 2015, et toujours aussi tenace (6-3, 5-7, 3-6, 7-6, 6-3). La palme du match le plus long de ce mercredi revient à Hubert Hurkacz, qui a mis 4 heures et 41 minutes pour battre Tallon Griekspoor (6-3, 5-7, 6-7, 7-6, 6-4).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.