Littérature : Gilles Perrault est mort

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
 -
Littérature : Gilles Perrault est mort - ()
Article rédigé par France 3 - L. Seux, G. Richaud, S. Pichavant, S. Raoult, M. Saint-Jours, V. Lejeune, Images Complément d'Enquête
France Télévisions
France 3
Il avait milité en faveur de l’abolition de la peine de mort. L'écrivain Gilles Perrault est mort, jeudi 3 août, à l’âge de 92 ans. Retour sur sa carrière.

Il avait fait des plages du débarquement en Normandie son refuge. L'écrivain Gilles Perrault y trouvait sa première source d’inspiration. "Tous ses bouquins, c’étaient des bombes", précise François Simon, ancien journaliste à Ouest France. Il a notamment écrit "L’orchestre rouge", mais sa célébrité, il le doit à son livre "Le Pull-over rouge", et son livre enflammera le débat sur la peine de mort. "La chance n’est pas faible, pour qu’on ait exécuté un innocent. On ne peut plus tuer quelqu’un dans ces conditions-là", précise Gilles Perrault.

À l’origine d’une crise diplomatique avec le Maroc

Il fut régulièrement cité pour évoquer cette enquête. Douze ans plus tard, il est à l’origine d’une des plus graves crises diplomatiques entre la France et le Maroc, avec "Notre ami le roi", un livre accablant sur le roi Hassan II. Edwy Plenel fut son complice littéraire dans cette affaire. "Il prenait tous les éléments. Et avec un livre, il portait une cause", explique le directeur de Médiapart.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.