Cet article date de plus d'un an.

Navigation : l’Hydroptère sauvé de la destruction

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Navigation : l’hydroptère sauvé de la destruction
Navigation : l’hydroptère sauvé de la destruction Navigation : l’hydroptère sauvé de la destruction (France 3)
Article rédigé par France 3 - C. Dupeyrat, V. Raynal, M.-C. Georgelin
France Télévisions
France 3
Capable de voler au-dessus de l’eau, ce voilier a fait rêver des milliers de marins. L’Hydroptère est enfin de retour en France, après un périple de 12 000 km à travers les États-Unis puis l’Atlantique. C’est un passionné qui l’a sauvé in extremis de la destruction.

C’est un voilier de légende, le plus rapide au monde. Le bateau volant a franchi la barre mythique des 100 km/h, l’équivalent du mur du son pour un avion, un record jamais égalé depuis 2009. Laissé à l’abandon, l’Hydroptère rêvé par Éric Tabarly et piloté par Alain Thébault a fini aux enchères, adjugé pour 8 500 dollars.  

L’hydroptère reprendra le large en 2024 

Arrivé en kit des États-Unis par bateau, le géant sera remonté et rénové à Nantes (Loire-Atlantique), sur un chantier des bords de Loire. Il faudra plus d’un an de travaux, même si le célèbre engin a plutôt bien vieilli. L’Hydroptère devrait reprendre le large à très grande vitesse en 2024, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), là où il est né, il y a 30 ans.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.