Novak Djokovic imbattable, l'OL ne s'en sort pas, Clarisse Agbégnénou trébuche... Le récap' sport du week-end

Du tennis, du football, du judo, de la voile et de la Formule 1 : voilà le menu de votre rattrapage du week-end de sport.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Clarisse Agbégnénou, Novak Djokovic et le joueur de l'OL Alexandre Lacazette ont tous les trois marqué le week-end de sport. (AFP)

La finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, la 11e journée de Ligue 1, la Transat Jacques Vabre, les championnats d'Europe de judo à Montpellier et le Grand Prix de Formule 1 du Brésil ont été les temps forts des samedi 4 et dimanche 5 novembre. Si vous n'avez pas eu le temps de suivre, franceinfo: sport récapitule tout pour vous.

Tennis : Novak Djokovic est toujours le maître de Bercy

L’inusable Novak Djokovic a encore frappé. Opposé au surprenant Grigor Dimitrov (17e mondial), le Serbe s’est montré solide pour récupérer sa couronne (6-4, 6-3), un an après sa défaite en finale contre Holger Rune. Même chahuté par une partie du public et malgré la fatigue accumulée lors de ses trois matchs précédents, "Nole" n’a jamais été inquiété par le Bulgare. A 36 ans, le numéro 1 mondial n’en finit plus de collectionner les records : il a remporté le tournoi parisien pour la septième fois et décroché son 40e titre en Masters 1000.

En double, le Français Edouard Roger-Vasselin (39 ans) a remporté le tournoi avec son acolyte mexicain Santiago Gonzalez, face à l'Indien Rohan Bopanna et l'Australien Matthew Ebden (6-2, 5-7, 10-7).

Ligue 1 : Lyon creuse encore, Nice reste leader

Le calvaire n'en finit plus du côté de l'OL, toujours sans victoire après 10 matchs de Ligue 1. Les joueurs de Fabio Grosso ont même failli s'incliner face au promu messin dimanche (1-1) dans leur propre stade. Le discours du club a bien changé depuis la défaite contre Clermont deux semaines plus tôt, puisque certains joueurs assument désormais l'objectif du maintien dans l'élite.

Le PSG avait mis la pression sur Nice en s'imposant en ouverture de la journée contre Montpellier (3-0), mais les Aiglons n'ont pas flanché. Ils ont conservé la tête du championnat en prenant le meilleur sur Rennes (2-0), dimanche en clôture de la 11e journée. Les joueurs de Francesco Farioli sont toujours invaincus et affichent la meilleure défense des cinq grands championnats européens avec seulement quatre buts encaissés.

Il est à noter que cette journée ne restera pas la plus mémorable en termes de spectacle. Samedi, aucun but n'a été marqué dans les deux affiches au programme (Lorient-Lens et Marseille-Lille) et le week-end s'est terminé avec seulement 13 buts inscrits, le plus faible total pour une journée de Ligue 1 depuis la 16e levée de la saison 2015-2016 (13 buts).

Transat Jacques Vabre : Maxi Banque Populaire XI en tête, les autres catégories toujours à quai

Armel Le Cléac'h et Sébastien Josse (Maxi Banque Populaire) avaient pris la tête de la course jeudi et si leur avance s'est accrue tout au long du week-end, elle a fondu la nuit dernière. Dimanche à 21 heures, elle atteignait 104 milles nautiques (192 km) sur le binôme Charles Caudrelier et Erwan Israël (Maxi Edmond de Rotschild). Ce lundi matin, à 7h, SVR Lazartigue (François Gabart et Tom Laperche), à nouveau dauphin, ne pointaint plus qu'à 48,2 nm (89,3 km), relançant la course à l'approche de l'île de l'Ascension. Les cinq embarcations de la catégorie Ultim, celle des plus grands navires, ont négocié le Pot-au-Noir (la zone de convergence inter-tropicale, réputée pour son climat imprévisible) et sont au large des côtes brésiliennes.

Le bateau Maxi Edmond de Rothschild (Ultim) de Charles Caudrelier et Erwan Israël lors de la Transat Jacques Vabre 2023. (MAXPPP)

Les autres catégories sont toujours à quai. Les Ocean Fifty et les Class40 repartent lundi de Lorient, où ils avaient dû s'arrêter à cause de la tempête Ciaran. Quant aux Imoca, ils devront attendre mardi (9h30) pour enfin larguer les amarres et débuter la course depuis Le Havre.

Championnats d'Europe de judo : Clarisse Agbégnénou passe à côté, pas les autres Français

Cinq médailles d'or, quatre de bronze... Le bilan de la délégation tricolore lors des championnats d'Europe de judo à Montpellier est plutôt positif. Romane Dicko (+78kg), Luka Mkheidze (-60 kg), Shirine Boukli (-48 kg), Amandine Buchard (-52 kg) et Marie-Eve Gahié (-70 kg) ont tous été sacrés à moins d'un an des Jeux olympiques de Paris. On retiendra que les Français ont remporté 100% de leurs combats pour une médaille, Walide Khyar (-66 kg), Romain Valadier-Picard (-60 kg), Sarah-Léonie Cysique (-57 kg) et Alpha Oumar Djalo (-81 kg) se parant de bronze.

Mais le bilan de ces championnats à domicile est aussi marqué par l'échec de la championne olympique Clarisse Agbégnénou (-63 kg) dont l'aventure s'est arrêtée dès les quarts de finale. "Je préfère perdre ici qu'aux Jeux. La sportive en moi est déçue, mais ça va aller", a tenté de rassurer celle qui en est déjà à sa troisième défaite en 2023, après les Masters de Tel-Aviv et Budapest.

F1 : Max Verstappen dépasse Alain Prost

La pole, la course sprint, le Grand Prix... Sans surprise, Max Verstappen a tout raflé au Brésil ce week-end. Le Néerlandais, déjà assuré d'un troisième titre de champion du monde consécutif, a soigné ses statistiques. Il a amélioré son propre record, celui du nombre de victoires sur une saison de F1 (17), et surtout dépassé Alain Prost au nombre de succès totaux en Grand Prix. A 26 ans, la star de Red Bull en est déjà à 52, à une longueur des 53 de Sebastian Vettel, troisième pilote avec le plus de victoires dans l'histoire de la discipline.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.