Match Paris FC/Lyon interrompu : quelles sanctions pour l'OL s'il est reconnu responsable ?

Des incidents en tribune lors de la mi-temps du match de Coupe de France entre le Paris FC et Lyon le 17 décembre ont conduit à l'arrêt du match.

Article rédigé par
Charles Fandre - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les CRS interviennent dans les tribunes de Charléty lors des incidents à la mi-temps du match de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL, le 17 décembre 2021. (BERTRAND GUAY / AFP)

Les sanctions vont tomber. Selon une information de RMC Sport citant le président de la Fédération Française de Football (FFF) Noël le Graët, la commission de discipline de la Fédération devrait se réunir lundi 20 décembre pour statuer sur la responsabilité du Paris FC et de l'OL suite aux incidents qui ont émaillé la rencontre de 32e de finale vendredi. Alors que plusieurs voix se sont élevées, comme celle du président du club francilien Pierre Ferracci pour pointer la responsabilité des supporters visiteurs,  le club rhodanien, récidiviste, est celui qui risque le plus gros, malgré les contestations de Jean-Michel Aulas.

Vers un match perdu sur tapis vert ?

Conformément aux décisions annoncées par le gouvernement jeudi 16 décembre, l'arrêt du match a été décidé par une cellule de crise ne comprenant pas les présidents des clubs impliqués. Et le timing serré avant les prochaines échéances (les 16e de finale sont prévues les 2 et 3 janvier) ne laisse pas vraiment de place à un report de la rencontre. Ce qui signifie que le sort du match sera vraisemblablement décidé à l'issue de la commission de discipline de la FFF en début de semaine.

Si la responsabilité de l'Olympique lyonnais est avérée, le club risque de perdre la rencontre sur tapis vert et sortir de cette Coupe de France par la petite porte, en 32e de finale. Une telle sanction créerait un précédent fort après une cascade d'incidents depuis août, puisque Lyon fait partie des clubs français historiques et que ce trophée représente un vrai objectif sportif pour les hommes de Peter Bosz, qui pointent à huit points du podium en championnat (13e).

Interdiction de déplacement en Ligue 1 ?

Les conséquences pourraient ne pas s'arrêter au cadre de la Coupe de France. Pointés du doigt par le président du Paris FC Pierre Ferracci, qui a estimé après le match qu'"il faut les interdire de stade", les supporters lyonnais pourraient aussi faire les frais des décisions de la Fédération. L'OL pourrait ainsi écoper d'une fermeture des parcages visiteurs lors de ses déplacements en Ligue 1.

En plus de tout cela, Lyon risque une amende. Et malheureusement pour le club de Jean-Michel Aulas, le facteur récidive risque de jouer en sa défaveur aux yeux de la commission. Le pensionnaire de Ligue 1 a toutefois annoncé par l'intermédiaire de son président avoir porté plainte, afin de montrer sa bonne volonté et son désir que la lumière soit faite sur cette affaire.

De son côté, le Paris FC n'est pas totalement sorti d'affaire. Le dispositif de sécurité du club de la capitale, jugé insuffisant par Jean-Michel Aulas, devrait être étudié attentivement par la commission. Selon sa décision, le PFC risque un huis clos, une amende, ou les deux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers OL

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.