Ligue Europa et Ligue Europa Conférence : diminués, l’OL et l’OM vont lutter pour se qualifier en demi-finales

Lyonnais et Marseillais devront composer avec plusieurs absences pour leur quart de finale retour face à West Ham et au PAOK Salonique, jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Le Lyonnais Lucas Paqueta, ne retrouvera pas le défenseur de West Ham Declan Rice, car le Brésilien est positif au Covid-19 pour le match retour de la Ligue Europa, le 14 avril 2022. (GLYN KIRK / AFP)

Le printemps européen se poursuit, jeudi 14 avril, pour les deux dernières équipes françaises encore engagées dans les compétitions continentales. Nul doute que l’Olympique lyonnais et l’Olympique de Marseille ne souhaitent pas s’arrêter à la moitié du mois d’avril. Les finales de la Ligue Europa et de la Ligue Europa Conférence, courant mai, sont clairement un objectif pour les deux olympiques. 

Après leur victoire lors du quart de finale aller au stade Vélodrome jeudi dernier (2-1), les joueurs de l’OM ont atterri mercredi en Grèce où ils affronteront le PAOK Salonique en C4, dans une ambiance qui s'annonce bouillante. Lyon, de son côté, n’a pas su profiter de sa supériorité numérique au match aller pour s’imposer face à West Ham (1-1). Les Rhodaniens ont cependant l’avantage de jouer cette manche retour de C3 au Groupama Stadium. Mais Lyon et Marseille devront faire sans plusieurs joueurs, blessés ou suspendus.

À Lyon, Paqueta, l'interrogation

C'est une nouvelle dont Peter Bosz se serait bien passé, surtout à la veille d'un quart de finale retour de Ligue Europa. L'entraîneur lyonnais a appris mercredi le test positif au Covid-19 de Lucas Paqueta, qui n'était pas présent à l'entraînement, mercredi, à la surprise générale. Une absence de poids côté lyonnais tant le Brésilien, qui traverse une période moins faste ces dernières semaines, a été décisif depuis le début de la saison. Mais le lendemain, après avoir effectué un nouveau test, le Brésilien, négatif, a été réintégré dans le groupe. Mais dans quelle forme ?

L'autre coup dur pour l'OL, c'est l'absence d'Anthony Lopes. Le gardien, sorti blessé à Strasbourg dimanche dernier (1-1), s'est entraîné mercredi mais n'a pas été retenu dans le groupe. C'est donc l'Allemand Julian Pollersbeck, quatre matchs seulement cette saison, qui occupera les buts lyonnais face à West Ham. En plus de ces deux absences, Bosz devra également composer avec des organismes éprouvés.

Anthony Lopes était bien présent à l'entraînement de l'OL à Décines-Charpieu, le 13 avril 2022.  (JEFF PACHOUD / AFP)

Car à Strasbourg, Lyon n'a pas seulement perdu Lopes. Houssem Aouar et Tanguy Ndombélé sont également sortis sur blessure. Les deux ont participé à la séance d'entraînement de mercredi et sont dans le groupe mais leur présence dans le onze titulaire est encore très incertaine. "Rien n'est sûr encore. Nous allons rediscuter avec l'encadrement médical qui a traité les joueurs après le déplacement à Strasbourg et nous allons voir s'ils pourront être avec nous", a expliqué Bosz mercredi.

L'entraîneur néerlandais va devoir innover en l'absence de Paqueta et de Caqueret, son meilleur milieu de terrain depuis le début de la saison, absent depuis fin mars. En plus de Ndombélé et Aouar diminués, Thiago Mendes l'est aussi. Le Brésilien était absent à Strasbourg dimanche dernier. Restent deux solutions au milieu : Jeff Reine-Adelaïde et le jeune Habib Keita. Deux joueurs qui n'ont quasiment pas joué cette saison.

Lyon va devoir se montrer costaud pour espérer éliminer West Ham avec autant de joueurs manquant à l'appel. Les Hammers seront presque au complet, puisque seul Kurt Zouma est absent. Si Lyon joue à domicile, le club rhodanien est-il toujours favori de ce match retour avec toutes ces blessures ? Lyon devra tenir le ballon face à une équipe de West Ham friande des contre-attaques rapides. Tout reste à faire dans cette double confrontation et l'OL, qui mise tout sur la Ligue Europa en cette fin de saison, pourrait regretter ces pépins physiques en cas d'élimination.

À Marseille, une longue liste de suspendus

À Thessalonique, les Marseillais seront de leur côté plombés par les suspensions. Les Phocéens vont ainsi se passer de leur entraîneur Jorge Sampaoli, suspendu pour cette manche retour, mais également de Bamba Dieng, Boubacar Kamara et Gerson. Un coup dur, notamment concernant les deux derniers cités, qui sont essentiels à l’OM depuis plusieurs semaines. La grosse surprise réside dans l’absence d’Arkadiusz Milik, le serial buteur de Marseille.

Touché à une cuisse lors de la dernière trêve internationale avec la sélection polonaise, Milik a raté les trois derniers matchs de l’OM et devait faire son retour dans le groupe pour ce déplacement décisif en Grèce. Il sera finalement absent et Jorge Desio, l’adjoint de Sampaoli qui occupera le banc ce soir, devra composer sans lui.

Dimitri Payet, auteur d’un but splendide au match aller, sera là. Et l’OM aura bien besoin de son numéro 10. Les Marseillais l’ont emporté à l’aller, mais sur une petite marge. Les supporters grecs ont promis l’enfer aux joueurs marseillais après les débordements de jeudi dernier au stade Vélodrome.

Aucun supporter de l’OM ne sera présent dans le bouillant stade Toumba de Salonique après l’interdiction émise par l’UEFA de déplacement des Marseillais. "Vos supporters feraient mieux de ne pas venir", avait prévenu Razvan Lucescu, l’entraîneur roumain du PAOK, après les incidents de la semaine dernière. Hier, en conférence de presse, il a assuré ne pas "regretter ses propos". "J’ai bien fait de dire ça et de prévenir tout le monde. Comme ça, on a évité beaucoup de choses", a ensuite ajouté Lucescu.

Les Marseillais sont prévenus et savent qu’ils devront batailler pour atteindre le dernier carré de la Ligue Europa Conférence alors que Steve Mandanda, qui sera titulaire dans les buts, a assuré hier que l'OM "joue pour aller au bout. Je ne vais pas mentir, c'est une compétition qui n'a pas le prestige de la Ligue des Champions ou de la Ligue Europa. Mais ça reste une coupe d'Europe et un trophée à gagner et on veut tout faire pour remporter ce trophée." Le ton est donné.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue Europa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.