L'Euro 2020 de football, prévu cet été, est reporté à 2021 en raison de la pandémie de coronavirus

Il s'agit d'une première dans l'histoire de la compétition, créée il y a soixante ans et dont quinze éditions se sont disputées à ce jour. L'Euro se tiendra donc du 11 juin au 11 juillet 2021.

L\'entraîneur du Portugal, Fernando Santos, celui de la France, Didier Deschamps, et celui de l\'Allemagne, Joachim Low, après le tirage au sort de la phase finale de l\'Euro 2020, à Bucarest, en Roumanie, le 30 novembre 2019.
L'entraîneur du Portugal, Fernando Santos, celui de la France, Didier Deschamps, et celui de l'Allemagne, Joachim Low, après le tirage au sort de la phase finale de l'Euro 2020, à Bucarest, en Roumanie, le 30 novembre 2019. (ALEX NICODIM / ANADOLU AGENCY)

C'était dans l'air, c'est désormais officiel. L'Euro 2020 de football, initialement programmé cet été dans douze pays différents, est reporté à 2021 en raison de la pandémie de coronavirus, a appris franceinfo auprès d'une source proche de l'UEFA, mardi 17 mars. Il s'agit d'une première dans l'histoire de la compétition, créée il y a soixante ans et dont quinze éditions se sont disputées à ce jour. L'Euro se tiendra donc du 11 juin au 11 juillet 2021.

L'instance organisatrice, réunie à Lausanne (Suisse), doit également annoncer la suspension de la Ligue des champions, dans laquelle étaient toujours en lice le Paris Saint-Germain et l'Olympique lyonnais, tout comme celle de la Ligue Europa.

>> Suivez en direct l'évolution de la situation en France, touchée par l'épidémie de Covid-19

Les Bleus, champions du monde en titre, étaient qualifiés pour ce tournoi. Lors du tirage au sort organisé en novembre, la France a obtenu un groupe difficile avec l'Allemagne, le Portugal et un barragiste (Islande, Roumanie, Bulgarie ou Hongrie).

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Décryptage. Coronavirus : à quoi correspond le stade 3 de l'épidémie annoncé par le directeur général de la Santé ?

• Synthèse. Fermeture des lieux recevant du public, déplacements limités... Ce qu'il faut retenir des annonces d'Edouard Philippe sur l'épidémie de coronavirus

• Reportage. Fermetures des restaurants, cafés et bars : "Je ne comprends pas cet affolement sur 24 heures", réagissent les professionnels

• Témoignage. "Le cœur y est, mais on ne s'embrasse pas" : les fêtes de famille chamboulées par le coronavirus

• VIDEO. Coronavirus : les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation