France-Portugal : "Mission accomplie", "l'horizon se dégage", "un point qui fait du bien"... La presse française salue la qualification des Bleus

De nombreux titres français ont consacré leur une à la qualification des Bleus en huitièmes de finale de l'Euro de football, jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Malgré son match nul contre le Portugal (2-2), la France s'est qualifée pour les huitièmes de finale de l'Euro mercredi 23 juin 2021. (BERNADETT SZABO / AFP)

Les unes s'enchaînent et se ressemblent. Au lendemain de leur match nul face au Portugal (2-2), les Bleus font les gros titres en France, jeudi 24 juin. Ce petit point décroché face aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo a été largement fêté par les médias nationaux.

Pour Le Parisien, Midi Libre et la République du centre c'est "Mission accomplie" pour les Bleus qui s'offrent la tête de leur groupe avec ce match nul face au Portugal. Un score qui contente amplement L'Est républicain ("Un point qui fait du bien !") et qui laisse présager de belles choses selon Nice-Matin ("L'horizon se dégage"). La majorité des quotidiens évoque également le doublé de Benzema et Sud Ouest titre même "Le double effet Benzema", tandis que L'Equipe parle d'un "double déclic".

De nombreux quotidiens soulignent également le caractère instable de la soirée. Une soirée "un peu folle" pour Sud Ouest voire "complètement dingue" pour L'Equipe marquée par les trois penalties tirés en un match et le chamboulement du classement du groupe au gré des buts inscrits à Budapest et à Munich, où la Mannschaft a finalement arraché le nul face à la Hongrie (2-2).

Au Portugal, la qualification de la Seleçao pour la suite du tournoi européen fait également les gros titres. Pour A Bola "le rêve continue", tandis que Record titre avec soulagement "Ca y est !", tout en mettant l'accent sur la performance de CR7 (qui avec son doublé face aux Bleus, est devenu le co-meilleur buteur de l’histoire en sélection avec 109 buts). 

Polémique, politique et suite du tournoi

De son côté, Libération a choisi de traiter l'Euro par le prisme de la politique, en titrant "L'UE s'engage contre la loi homophobe d'Orban", alors que l'UEFA a interdit au stade de Munich de s'illuminer aux couleurs de la communauté LGBTQI+ pour protester contre les lois homophobes hongroises."Jusque-là plutôt précautionneuse lorsqu’il s’agissait de dénoncer les innombrables dérives autoritaires du Premier ministre hongrois, une forte majorité des pays membres de l'Union européenne, semble cette fois décidée à durcir le ton", se réjouit le correspondant du quotidien à Bruxelles, Jean Quatremer.

Enfin, plusieurs journaux ont déjà les yeux rivés sur les huitièmes de finale. L'Equipe ("La Suisse au prochain numéro") et LeTélégramme ("Et maintenant la Suisse"), évoquent le prochain match des Bleus, qui affronteront lundi 28 juin leur voisin helvétique pour une place en quarts de finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.