Cet article date de plus d'un an.

Roland-Garros : une première journée festive et ensoleillée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Roland-Garros : une première journée festive et ensoleillée
Article rédigé par France 3 - A. Chuzeville, A. Fischer, A. Pacary, P. Brame
France Télévisions
France 3
Dimanche 28 mai, l'édition 2023 de Roland-Garros a débuté. Une belle et chaude journée qui a malheureusement vu l'élimination de plusieurs participants français.

25°C à l'ombre, ambiance de vacances. C’est l'été avant l'heure à Roland-Garros. Plusieurs dizaines de milliers de spectateurs se retrouvent pour la première journée du tournoi, dimanche 28 mai, qu'ils soient des fans de la balle jaune ou des étudiants simplement venus fêter la fin des examens. "Pour la fin des partiels, c’est tout ce qu’il nous fallait", confie l’un d’eux. Petit bonus aujourd'hui dans les allées, la présence de Yannick Noah. Après avoir donné un concert sur le cours central la veille, il est revenu dévoiler une fresque en son honneur 40 ans après sa victoire. 

Sale journée pour les Français 

Mais les spectateurs viennent aussi et surtout pour voir du tennis à Roland-Garros. Au point qu'il faut s'armer de patience pour trouver une place sur les cours où jouent des Français. Le soutien du public n'a pas suffi aux nombreux Français engagés cet après-midi. Beaucoup d'éliminations dès le premier tour, comme celle d'Alizé Cornet face à l'Italienne en Giorgi. Djokovic, Alcaraz ou encore Wawrinka entrent en lice, mais pas Rafael Nadal, blessé et absent cette année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.