Cérémonie d’ouverture des JO de Paris 2024 : il y aura "un étiage de 300 à 400 000 places" gratuites sur les quais de Seine, indique la ministre des Sports

La ministre indique que la jauge est "encore en train de s'ajuster" avant une nouvelle réunion mardi avec "le ministre de l'Intérieur, la maire de Paris et Tony Estanguet".
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La ministre des Sports, des Jeux olympiques et paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra, lors d'une conférence de presse, le 30 mai 2022. (THOMAS COEX / AFP)

A moins de 500 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris-2024, Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, invitée dimanche dans l'émission Questions politiques sur France Inter, franceinfo canal 27 et Le Monde, indique qu’on "sera grosso modo dans un étiage de 300 à 400 000 places" gratuites sur les quais hauts de la Seine et 100 000 places payantes, sur les quais bas de la Seine, les tickets étaient affichés en début de semaine à 2 700 euros.

>> JO de Paris 2024 : comment la France se prépare à sécuriser une cérémonie d’ouverture pharaonique et ultrasensible

Concernant la jauge pour la cérémonie d’ouverture, "elle est encore en train de s'ajuster" et "on aura un moment important [ce] mardi autour du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, de la maire de Paris [Anne Hidalgo] et de Tony Estanguet [à la tête du comité d'organisation des JO], pour donner un peu d'éléments de précisions sur la cérémonie d'ouverture".

Les organisateurs ont mis en vente un million de billets à 24 euros, mais les prix flambent pour certaines compétitions, ce qui fait dire à la ministre des Jeux olympiques et paralympiques : "Le prix le plus élevé" des billets pour les JO "est en effet très élevé". "S'il y a des gens qui, parce qu'ils sont amoureux de sport (…) sont capables de mettre ces prix-là, tant mieux", ajoute-t-elle, "c'est aussi ce qui permet d'avoir en entrée de gamme des prix qui, eux, sont tout à fait accessibles", pointe-t-elle. Pour ce qui est de la cérémonie d'ouverture, les tarifs les plus bas, à 90 euros, sont partis en premier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.