JO de Tokyo : Jean Quiquampoix en or massif, des cavaliers bronzés, la nouvelle déception de Samir Aït Saïd... Le bilan de la journée des Français

Une sixième médaille d'or avec Jean Quiquampoix au tir rapide à 25 mètres, le gymnaste Samir Aït Saïd aux portes du podium et des qualifications en quarts pour le handball et le basket. Voici le bilan des Bleus pour la journée de lundi.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le Français Jean Quiquampoix a décroché la médaille d'or au tir rapide à 25 mètres aux Jeux olympiques de Tokyo, lundi 2 août 2021. (CROSNIER JULIEN / KMSP / AFP)

Pour le début de la deuxième semaine des Jeux olympiques, le Parisien Jean Quiquampoix a tiré dans le mille et les cavaliers français ont attrapé le bronze par équipes, lundi 2 août. Le clan tricolore en est désormais à ving-trois médailles au total. De l'autre côté, les sports collectifs ont retrouvé de la couleur avec les qualifications du handball et du basket féminins pour les quarts de finale. 

Tir : Jean Quiquampoix et le pistolet d'or

Il n'était certainement pas le plus attendu des Français pour décrocher l'or. Mais Jean Quiquampoix, vice-champion olympique à Rio en 2016, a réglé la mire pour atteindre la marche supérieure avec l'or. Dans la finale de son épreuve de prédilection, le pistolet à 25 mètres tir rapide, le Parisien de 25 ans a rapidement pris les devants pour ne plus jamais les lâcher devant le Cubain Leuris Pupo et le Chinois Li Yuehong. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, il a égalé dans la foulée le record olympique, avec une carte finale de 34 sur 40.


Jean Quiquampoix devient champion olympique du pistolet 25 m tir rapide ! La 22e médaille française des #JeuxOlympiques, le sixième titre, vient de tomber grâce à un record olympique égalé (34 points).

Equitation : après l'or de Rio, le bronze de Tokyo pour les Français

L'équitation française par équipes se porte toujours bien, merci pour elle. Cinq ans après Rio et une médaille d'or sur le concours complet, rebelote pour ces Jeux olympiques avec du bronze cette fois-ci. Auteurs d'une remontée fantastique lors de l'épreuve de cross country, dimanche, en passant de la neuvième à la troisième place, la triplette bleue (Christopher Six, Nicolas Touzaint et Karim Laghouag) a conservé sa position sur le podium après le saut d'obstacles, lundi. Une médaille de bronze assurée avec le passage sans faute de Christopher Six, juste derrière l'Australie et la Grande-Bretagne, sacrée championne olympique.

Christopher Six réalise un sans faute au saut d'obstacles pour offrir la médaille de bronze du concours complet à l'équipe de France, composée de Nicolas Touzaint et Karim Laghouag, derrière les intouchables Britanniques et les valeureux Australiens. Le meilleur Tricolore signe la sixième performance du saut d'obstacles avant l'épreuve individuelle.

Gymnastique : les anneaux du malheur pour Samir Aït Saïd 

Cinq ans après s'être brisé la jambe aux Jeux de Rio, le porte-drapeau de la délégation française, Samir Aït Saïd, n'a pas réalisé son rêve de repartir avec une médaille olympique à l'épreuve des anneaux. Troisième avant le dernier passage du Grec Eleftherios Petrounias, le gymnaste de 31 ans a finalement atterri à la quatrième place du classement dominé par les intouchables chinois Yang Liu et Hao You.

Une déception supplémentaire dans la carrière du porte-drapeau de la délégation française à Tokyo. Lui qui, juste après le concours, a déjà annoncé son intention de rebondir pour tenter d'aller chercher une première médaille aux Jeux de Paris 2024.

Samir Aït Saïd échoue au pied du podium dans l'épreuve d'anneaux. La note de 14.900 ne permet pas au porte-drapeau d'accrocher une médaille. Le Grec Eleftherios Petrounias lui prend la 3e place dans la foulée.

Handball : la France se reprend avant son quart contre les Pays-Bas

Les Bleues d'Olivier Krumbholz jouaient leur survie face au Brésil pour espérer se qualifier en quarts de finale du tournoi olympique. Rapidement à l'abri des Brésiliennes au score, les vice-championnes olympiques en titre ont ensuite déroulé en fin de match, sous la houlette d'Allison Pineau et Coralie Lassource avec quatre buts chacune, pour s'imposer (29-22). Une opération réussie pour des Françaises dans le dur durant cette phase de groupes, marquée par deux victoires, un nul et deux défaites. Elles doivent désormais affronter, mercredi, les Pays-Bas du sélectionneur français Emmanuel Mayonnade.

Basket : des Bleues perdantes face à Team USA mais qualifiés 

Trois heures plus tard, dans une rencontre à quitte ou double, les Françaises de Sandrine Gruda devaient s'imposer ou perdre de moins de quinze points contre les Etats-Unis, sextuple tenantes du titre olympique, pour espérer continuer leur aventure en quarts de finale. Objectif rempli, malgré un revers de onze points (93-82) et une place assurée parmi les deux meilleurs troisièmes.

Longtemps aux chevilles des Américaines au score, les Bleues ont finalement craqué sur la fin. Après une phase de poules conclue par deux défaites pour un seul succès, les vice-championnes d'Europe en titre devront désormais croiser la route des Espagnoles, mercredi, pour espérer atteindre une troisième fois d'affilée le dernier carré olympique. Une Roja bien connue des Bleues qui l'ont surclassée à trois reprises en finale de l'EuroBasket entre 2013 et 2019.

Il suffisait aux Bleues de ne pas s'incliner de plus de 13 points. Mission accomplie pour les Françaises battues (82-93). Elles assurent l'essentiel et verront donc les quarts des JO.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Handball aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.