JO 2021 - Gymnastique : le porte-drapeau des Bleus, Samir Aït Saïd, termine à la 4e place aux anneaux

Le duo chinois Hao You et Yang Liu a largement dominé la finale à l'issue de laquelle le Français a terminé au pied du podium, lundi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le gymnaste Samir Aït Saïd, 4e de la finale des anneaux aux Jeux olympiques de Tokyo.  (LOIC VENANCE / AFP)

Pas de médaille pour Samir Aït Saïd. Le porte-drapeau de la délégation française, avec Clarisse Agbégnénou, a terminé à la 4e place du concours des anneaux des Jeux olympiques de Tokyo, lundi 2 août. Le Chinois Yang Liu a décroché la médaille d'or, devant son compatriote Hao You et le Grec Eleftherios Petrounias.

>> JO 2021 : suivez les épreuves de la journée en direct

Sixième gymnaste dans l'ordre de passage, Samir Aït Saïd a pris la 3e place provisoire grâce à une note de 14.900, la meilleure de l'histoire pour un Français sur cet agrès malgré une petite faute d'exécution. Mais, il été immédiatement repoussé hors du podium par le concurrent grec et tenant du titre Eleftherios Petrounias, troisième et dernier concurrent à passer la barre des 15 points, avec une note de 15.200. 

Samir Aït Saïd échoue au pied du podium dans l'épreuve d'anneaux. La note de 14.900 ne permet pas au porte-drapeau d'accrocher une médaille. Le Grec Eleftherios Petrounias lui prend la 3e place dans la foulée.

Les Chinois au-dessus du lot 

La compétition a été rapidement cadenassée par le duo chinois Hao You et Yang Liu. Le premier a donné le ton avec une note de 15.300, dont un 8.700 à l'exécution. Son compatriote a poussé la barre encore plus haut, avec une note d'exécution à 9.000 pour un passage à 15.500. 

Samir Aïd Saïd avait marqué malgré lui les Jeux de Rio, en 2016. Sur son passage au saut de cheval lors des qualifications, il avait été victime d'une double fracture tibia-péroné à la jambe gauche. Le Français a bataillé pour revenir au meilleur niveau, en décrochant notamment une médaille de bronze aux Mondiaux de Stuttgart, en 2019. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gymnastique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.