Cet article date de plus de trois ans.

Démission de Christophe Girard : le bilan du Monsieur Culture de la ville de Paris

L'adjoint à la Culture auprès de la maire de Paris, Anne Hidalgo, depuis 2018, qui a remis sa démission le 23 juillet, avait déjà occupé ce poste sous la précédente mandature de Bertrand Delanoë. On lui doit notamment la création de Nuit blanche ainsi que plusieurs chantiers concernant les musées de la ville. 

Article rédigé par franceinfo Culture
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Christophe Girard et la maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de l'inauguration d'une statue commémorative dédiée au dessinateur français René Goscinny, le 23 janvier 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Christophe Girard démissionné jeudi 23 juillet de ses fonctions d'adjoint à la Culture de la maire de Paris, poussé vers la sortie par les écologistes qui demandaient la suspension de l'élu, auditionné en mars dans l'enquête "pour viols sur mineurs" visant Gabriel Matzneff.

Il avait occupé ce poste une première fois en 2001 sous la mandature de Bertrand Delanoë, alors qu'il était membre des Verts, et avait retrouvé cette fonction en 2018. Entre temps, il avait rejoint le Parti socialiste et était devenu maire du 4e arrondissement en 2012, fonction qui l'avait alors obligé à quitter son poste à la culture, le cumul étant interdit par Bertrand Delanoë. Finalement, en 2017, il démissionne de sa fonction de maire et retrouve son poste à la culture l'année suivante.

Des débuts de Nuit Blanche à la pandémie de coronavirus, en passant par la plantation de l'encombrant Bouquet de Tulipes de Jeff Koons, retour sur les principales réalisations de Christophe Girard.

A l'initiative de Nuit Blanche, du Centquatre et de la Gaîté Lyrique

Lors de son premier passage à la mairie de Paris comme adjoint à la Culture, Christophe Girard se fait remarquer en instaurant en 2002 Nuit Blanche. Une manifestation culturelle annuelle axée sur l’art contemporain, qui dure toute une nuit, la dernière a eu lieu en octobre dernier. L’adjoint au maire de l’époque, Bertrand Delanoë, a également contribué à l’ouverture de lieux culturels comme le Centquatre, ancien service de pompes-funèbres transformé en atelier d’artistes, ou la Gaîté Lyrique, une salle de spectacle métamorphosée en un centre culturel dédié à la culture et aux arts numériques. On lui doit également la gratuité des collections permanentes des musées de la ville de Paris.

Le bouquet empoisonné de Jeff Koons

Sous la mandature d’Anne Hidalgo, élue en 2014, Christophe Girard devient président de l’établissement public Paris Musées et retrouve son poste d’adjoint à la culture en 2018 suite à la démission de Bruno Julliard. Christophe Girard hérite de l’épineux dossier du Bouquet de tulipes, l’œuvre de Jeff Koons offerte à la ville de Paris après les attentats de 2015 et dont le lieu d’exposition avait fait polémique. Christophe Girard négocie qu’elle soit finalement installée dans le jardin des Champs-Elysées, où elle a été inaugurée l’année dernière. 

Il a également défendu la tenue de DAU, projet monstre conçu par le Russe Ilya Khrzhanovsky qui proposait une expérience d’immersion dans l’URSS des années 30 à 60. Critiqué, le projet avait, lui aussi, créé la polémique, notamment à cause de son lancement chaotique. Concernant les établissements de Paris Musées, plusieurs chantiers ont été lancés ou finalisés sous la mandature de Christophe Girard comme le déménagement du Musée de la Libération ou la réouverture de la Maison de Balzac.

Coronavirus : 15 millions d'aide au secteur culturel

Christophe Girard a également dû faire face à la pandémie de coronavirus et à ses lourdes conséquences économiques pour le secteur culturel. Il a annoncé le 19 avril dernier l’adoption par la Mairie de Paris d’un plan de soutien aux artistes et acteurs culturels parisiens affectés par la pandémie, d'un montant de 15 millions d'euros, dont une aide à projets pour un "mois d'août de la culture". Un plan dont l'adjoint à la Culture ne suivra pas l’application, ayant présenté sa démission. Christophe Girard demeure conseiller de Paris du 18e arrondissement, où il a été élu le 28 juin dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.