Paris : une Nuit Blanche pour les sportifs

C'est parti pour une Nuit blanche en marchant, en courant, en dansant ou en pédalant.

Jeune cycliste lors de l\'avant-première de la Nuit Blanche 2019, à France Télévisions, 4 octobre 2019
Jeune cycliste lors de l'avant-première de la Nuit Blanche 2019, à France Télévisions, 4 octobre 2019 (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

L'édition 2019 de la Nuit blanche, célébrant chaque année l'art contemporain dans les rues de Paris, se fera ce samedi 5 octobre sous le signe du mouvement, parfois même au-delà du périphérique.

A pied

Un propulseur de barbe à papa, Godzilla, des chevaux en costume de fête chez l'artiste Annette Messager et des robots dansant sous des boules à facettes chez le Québécois Bill Vorn... Toutes ces animations seront montées sur des chars et défileront à partir de 19H00 sur un axe reliant Concorde à Bastille.

Au total, douze oeuvres ont été imaginées par des artistes pour cette grande parade, dont Daniel Buren qui participe pour la première fois à la Nuit blanche, avec une pyramide de miroirs proposant "une vision renversée" de la capitale.

Figure du tatouage, Tin-Tin sera aussi de la partie avec une plateforme mettant à l'honneur les corps tatoués.

En courant

Autre événement de cette édition 2019 évoquant le sport, dans la perspective des Jeux olympiques de Paris en 2024 : la mise en place de deux boucles sportives de 8-9 kilomètres environ, pour les joggeurs comme les marcheurs, à travers le centre de Paris et de nombreux établissements culturels prestigieux qui ouvriront leurs portes de nuit.

Une occasion unique de traverser la pyramide du Louvre ainsi que le Grand palais, de découvrir les entrailles de Chaillot ou de voir les décors du Châtelet où se jouera "Les Justes", basée sur la pièce éponyme d'Albert Camus.

Le top départ de cette course insolite sera donné à 22H00 à Concorde pour ceux qui se sont inscrits au préalable sur le site de la ville de Paris.

A vélo

Alors que le débat sur le devenir du périphérique occupe les esprits avant les municipales de 2020, une portion de cet axe - entre porte de Pantin et porte de la Villette - sera transformée en vélodrome lumineux jusqu'à 06h00 du matin, grâce à des lucioles lumineuses fournis aux cyclistes, venus avec leurs propres vélos ou des Vélib.

Avec l'accès fermé aux voitures (la maire de Paris Anne Hidalgo aurait même souhaité une fermeture complète), les cyclistes pourront s'en donner à coeur joie et dessiner une "sorte d'anneau futuriste sur lequel on fera des tours", a décrit Didier Fusillier, patron de la Villette et directeur artistique de cette édition.

Pas de limite d'âge, ni inscription au préalable pour cette expérience: il suffit de se rendre directement porte Pantin.

En dansant

Pour les noctambules amateurs de déambulation, les possibilités sont multiples, du débarquement de danseuses de flamenco dans le quartier de la Bourse, aux bulles gonflables mobiles se déplaçant dans les jardins du Palais-Royal en passant par l'installation du chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui au palais de la Porte Dorée ou la découverte du manège de la designer Matali Crasset à la cité universitaire de Paris.

En métro

En outre, six communes métropolitaines accueilleront des "stations éphémères" : Aubervilliers, Saint-Denis, Rueil-Malmaison, Gennevilliers, Gentilly et Vincennes, proposant des performances et/ou installations artistiques.