Wimbledon 2021 : grande première, record à égaler, opposition de styles... Les 4 choses à savoir avant la finale entre Novak Djokovic et Matteo Berrettini

L'Italien et le Serbe s'affrontent en finale du Grand Chelem londonien dimanche. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Matteo Berrettini et Novak Djokovic vont s'affronter en finale de Wimbledon, dimanche 11 juillet 2021. (AFP)

Après six victoires et presque deux semaines de compétition à Wimbledon, c'est une septième et dernière marche que tenteront de gravir Matteo Berrettini et Novak Djokovic dimanche 10 juillet en finale. L'un vise un premier sacre majeur dont il n'avait même "pas osé rêver", l'autre un 20e titre du Grand Chelem, un record pour lequel il se dédie corps et âme depuis des années. Voici ce qu'il faut savoir avant la rencontre. 

Toutes premières fois pour Berrettini 

En écartant le Polonais Hubert Hurkacz, Matteo Berrettini s'est qualifié pour sa première finale de Grand Chelem (après avoir calé en demi à l'US Open 2019 face à Rafael Nadal). Et ce n'est pas la seule "première" que réalise le numéro 9 mondial dimanche :  premier Transalpin à atteindre ce stade de la compétition dans un tournoi du Grand Chelem depuis Adriano Panatta à Roland-Garros en 1976, il est également le premier de son pays à disputer la finale à Londres en simple (hommes et femmes confondus). À 25 ans, Matteo Berrettini s'impose comme le chef de file d'une génération italienne prometteuse

Un match pour entrer dans l'histoire

Qualifié pour sa 30e finale de Grand Chelem (à une unité de Roger Federer), Djokovic tentera d'être sacré pour la sixième fois à Wimbledon (une troisième fois d'affilée). En cas de victoire, le Serbe remporterait son 20e Grand Chelem, égalant le record de Federer et Nadal.

Un objectif que le numéro 1 mondial tente d'atteindre depuis un certain temps. "C'est pour ça que je suis là. C'est pour ça que je joue. Avant de venir à Londres, je me suis imaginé en position de me battre pour remporter un nouveau titre du Grand Chelem. Et maintenant, je me suis mis en position de le faire", a déclaré le numéro 1 mondial après sa victoire en demi-finales face au Canadien Denis Shapovalov (12e).

Vers un Grand Chelem calendaire ?

S'il s'impose face à Berrettini, le "Djoker" décrocherait son troisième titre du Grand Chelem de la saison (après l'Open d'Australie et Roland-Garros). Il ne lui manquerait plus que l'US Open pour réaliser un Grand Chelem calendaire, une première sur le circuit masculin depuis l’Australien Rod Laver, en 1969.

Sélectionné pour participer aux Jeux de Tokyo, le Serbe vise également le Golden Slam, une performance jamais réussie dans le tennis masculin qui consiste à remporter les quatre Majeurs et la médaille d'or olympique la même année. Steffi Graf est la seule joueuse à l'avoir réalisé, en 1988.

Une opposition de styles

Un serveur contre un relanceur : c'est l'opposition qui attend les spectateurs du Centre Court dimanche. Djokovic, qualifié de meilleur retourneur du circuit, devra se méfier des puissantes mises en jeu de Berrettini. Depuis le début du tournoi londonien, le colosse de Rome (1,96m pour 95kg) a remporté 95 de ses 100 jeux de services et réalisé 101 aces (soit 17 par rencontre en moyenne). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Wimbledon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.