Nouvelle défaite des All Blacks, le PSG très en forme, les Français brillent en cyclisme… Ce qu'il faut retenir du week-end de sport

L'actualité sportive a aussi été marquée par la contre-performance des Français en MotoGP, dimanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le Néo-Zélandais Samisoni Taukei'aho face à l'Afrique du Sud, le 8 août 2022 à Mbombela.  (PHILL MAGAKOE / AFP)

Le football était particulièrement à l'honneur lors du week-end, samedi 6 et dimanche 7 août. Outre la Premier League et la Bundesliga, la Ligue 1 a repris ses droits. Le champion de France, le Paris Saint-Germain, semble déjà bien en jambes. L'actualité sportive a aussi été marquée par une nouvelle défaite des All Blacks au rugby et par deux victoires françaises en cyclisme. En revanche, le GP de Grande-Bretagne n'a pas souri aux Tricolores en MotoGP. Franceinfo: sport résume ce qu'il faut retenir du week-end.

Rugby : la Nouvelle-Zélande s'incline encore

La mauvaise passe continue pour les All Blacks. Lors de la première journée du Rugby Championship, samedi, la Nouvelle-Zélande s'est ainsi nettement inclinée en Afrique du Sud (26-10). Il s'agit de la troisième défaite consécutive des Néo-Zélandais, après deux revers d'affilée face à l'Irlande en juillet.

Les Springboks ont parfois donné une leçon de rugby à leurs adversaires. Dominés dans tous les compartiments du jeu, les coéquipiers de Sam Cane ont fait légèrement illusion en inscrivant un essai par Shannon Frizell (78e) alors que l'Afrique du Sud évoluait à 14, après l'exclusion de Kurt-Lee Arendse pour une charge dangereuse sur Beauden Barrett. Les deux équipes doivent se retrouver le 13 août à Johannesburg.

Ligue 1 : le PSG démarre en trombe

Après quatre buts contre Nantes lors du Trophée des champions, les joueurs de Christophe Galtier ont inscrit cinq buts pour leur match d’ouverture du championnat de Ligue 1, à Clermont. Tandis que Lionel Messi a marqué sur un joli retourné acrobatique, Neymar a particulièrement impressionné en Auvergne. Affûté et véritable chef d’orchestre de l'attaque parisienne, l’attaquant brésilien a inscrit un but et délivré trois passes décisives.

MotoGP : coup de mou pour Quartararo, Zarco chute

Les Français ont raté leur rendez-vous à Silverstone, lors de la douzième manche du championnat du monde de MotoGP. Le leader du classement, Fabio Quartararo, a terminé à la huitième position d'un Grand Prix de Grande-Bretagne remporté par Francesco Bagnaia (Ducati). Le pilote Yamaha reste malgré tout en tête du classement général, avec 22 points d'avance sur son rival espagnol, Aleix Espargaro, lui aussi décevant (9e place).

L'autre Français, Johann Zarco peut également nourrir de grands regrets. Parti en pole position, le pilote Ducati Pramac n'a passé que quatre tours en tête. Après avoir mal négocié un virage lent, Zarco a terminé dans les graviers, avant d'abandonner. "Ça met les boules", a réagi le pilote de 32 ans qui court encore après sa première victoire en MotoGP.

Cyclisme : Sivakov et Cordon-Ragot s'imposent

Le Français Pavel Sivakov (Ineos Grenadiers) a remporté le Tour de Burgos, samedi. A 25 ans, il signe son troisième succès dans une épreuve par étapes après ses victoires en 2019 au Tour des Alpes et au Tour de Pologne. Le coureur franco-russe, qui court sous licence française depuis mars 2022, est le troisième Tricolore à s'imposer dans la province espagnole, après Armand de Las Cuevas (1994) et Laurent Jalabert (1997).

La championne de France Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) a elle aussi le sourire, après avoir levé les bras, par deux fois, ce week-end. Elle a d'abord remporté le contre-la-montre par équipes lors de l'Open de Suède, samedi. La coureuse de 32 ans, 78e du dernier Tour de France femmes, a remis ça dimanche, en profitant du déclassement de la Néerlandaise Marianne Vos (Jumbo-Visma) pour remporter également la course en ligne. Il s'agit de sa première victoire au niveau World Tour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.