Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo A deux mois du Mondial, de violentes émeutes secouent Rio de Janeiro

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
 -
HEXA_5357b5b19dd35 - (D. OLLIERIC / C. FORGE / FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

La favela Pavao-Pavaozino, située juste à côté du quartier touristique de Copa Cabana, s'est embrasée après la mort d'un jeune homme du bidonville imputée aux forces de l'ordre.

A la nuit tombée, mardi 22 avril, Rio de Janeiro (Brésil) a résonné des explosions sourdes de la révolte urbaine. La favela Pavao-Pavaozino, située juste à côté du quartier touristique de Copa Cabana, s'est embrasée. Les forces spéciales, envoyées sur place, ont riposté à balles réelles.

"La justice n'est pas faite pour les pauvres"

Tout commence quelques heures plus tôt, lorsqu'un jeune de 25 ans meurt. DJ était un danseur et un héros de télé-réalité très populaire dans le bidonville. Ses habitants pensent que la police l'a battu à mort.

S'ensuit une émeute pendant laquelle un autre jeune est tué. Mateus, âgé de 27 ans, était déficient mental et n'aurait pas compris les sommations des forces de l'ordre. "J'aimerais que justice soit faite pour DJ et Mateus, mais ici, la justice n'est pas faite pour les pauvres", explique la mère adoptive de ce dernier.

En prévision de la Coupe du monde de football, les policiers font la chasse aux trafiquants dans les rues des favelas. Les émeutes sont récurrentes et sèment l'inquiétude à deux mois du lancement du Mondial de football.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.