Cet article date de plus d'un an.

Plainte de Le Graët contre Oudéa-Castéra : "Je ne vais pas me laisser intimider", assure la ministre, prête à saisir la justice

Sur franceinfo, Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports, accuse Noël Le Graët de "raconter n'importe quoi" et se dit prête à saisir la justice. L'ancien président de la Fédération française de football a annoncé vouloir porter plainte contre la ministre.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, était jeudi 10 novembre 2023 l'invitée du 8h30 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Je ne vais pas me laisser intimider", assure ce mercredi sur franceinfo la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra après que Noël Le Graët a annoncé son intention de porter plainte contre elle pour diffamation. "C'est franchement ridicule et vraiment pas à la hauteur", estime-t-elle. "Tout ça, ce sont des tentatives de diversion. Raconter n'importe quoi, c'est un peu la dernière ligne de défense qu'il leur reste mais ça ne dupe personne."

>> "C'est une véritable manipulation de l'information" accuse l'avocate de Noël Le Graët

S'il faut saisir la justice, "je le ferai", assure la ministre sur franceinfo. "En tout cas, je me défendrai." Accusée de "manipulation de l'information", d'avoir été "juge et parti" ou encore d'avoir présenté une version tronquée de l'audit définitif par le président démissionnaire de la Fédération française de football (FFF), Amélie Oudéa-Castéra défend un "travail rigoureux et méthodique qui a été fait pendant quatre mois".

"Je n'ai jamais traité Noël Le Graët de harceleur", explique la ministre des Sports. "C'est à partir du signalement qui a été fait en toute indépendance par les inspecteurs de la mission de l'IGSR que le parquet a décidé qu'il y avait matière à ouvrir une enquête pour harcèlement sexuel et pour harcèlement moral. C'est maintenant l'enquête et le juge qui diront ce qu'il en est et qui établiront la qualification des faits."

"Le football mérite mieux"

Concernant la synthèse du rapport rendue publique, Amélie Oudéa-Castéra rappelle qu'elle "porte absolument toutes les conclusions importantes. Elle a cette phrase qui évoque des propos et des SMS émanant bien de Monsieur Le Graët, ambigus pour certains et à caractère clairement sexuel pour d'autres. Ce n'est ni plus ni moins que ces éléments que j'ai restitué à la lettre pendant ma conférence de presse. Monsieur Le Graët est lui-même destinataire d'une version plus complète du rapport et la justice a entre les mains l'intégralité des éléments."

Amélie Oudéa-Castéra souhaite désormais "tourner la page". "Le football mérite mieux", estime-t-elle en se tournant vers "les prochaines échéances démocratiques qui seront importantes" à la tête de la FFF. Dans un communiqué, la Fédération expliquait mardi que l'intérim sera assuré par Philippe Diallo jusqu'au "10 juin 2023, date de la prochaine assemblée fédérale".

La ministre des Sports insiste sur "les dysfonctionnements profonds" qui devront être traités d'ici là. "Il y a des éléments importants, notamment en matière de lutte et de prévention des violences à caractère sexiste et sexuel dont il est important que la FFF puisse maintenant s'emparer pour faire progresser cet enjeu."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.