Lionel Messi et Sergio Ramos : comment le PSG a chipé au FC Barcelone et au Real Madrid leurs capitaines en un été

Le Paris Saint-Germain est parvenu à faire signer, en l'espace de quelques semaines, les deux légendes des mastodontes espagnols. Deux coups de maître que des conditions très particulières ont rendus possibles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Sergio Ramos et Lionel Messi, lors d'un Clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone au Camp Nou, le 3 décembre 2016.  (BAGU BLANCO / DPPI via AFP)

Qui aurait pu y croire il y a seulement deux mois ? Lionel Messi et Sergio Ramos, rivaux de toujours sur le pré, porteront le même maillot cette saison, celui du Paris Saint-Germain. Deux coups retentissants pour le club de la capitale, qui malmène les deux mastodontes espagnols, le FC Barcelone et le Real Madrid, orphelins de leurs capitaines emblématiques. De son côté, le PSG, porté par la puissance étatique de QSI (Qatar Sports Investments), a pu profiter d'un double coup de pouce du destin et d'un fair-play financier assoupli à cause de la crise sanitaire.

Lionel Messi, l'opportunité du siècle

C'était impensable. Alors qu'il était censé prolonger son aventure avec le FC Barcelone après son sacre avec l'Argentine à la Copa América, Lionel Messi n'a finalement pas retrouvé ses coéquipiers. Et la raison est pour le moins inédite : le sextuple Ballon d'Or n'a pas pu signer de nouveau contrat avec son club de toujours à cause des règles mises en place par la ligue de football espagnole. En effet, l'instance a instauré un salary cap, un plafond salarial que les clubs ne peuvent pas dépasser.

La gestion catastrophique de l'ancien président catalan Josep Bartomeu, qui a surpayé les transferts de plusieurs joueurs, dont ceux des Français Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann, a mis le Barça dans le rouge financièrement. Exsangue, le club catalan, privé par ailleurs de nombreuses recettes à cause de la crise sanitaire, ne peut plus conserver le sextuple Ballon d'or en lui offrant un salaire mirifique.

"Notre masse salariale ne nous permet aucune marge. Les règles de régulation de la Liga ne nous donnent aucune flexibilité", a confirmé Joan Laporta en conférence de presse vendredi, expliquant que si le club n'a pas pu "valider le contrat sur lequel il s'était entendu avec Lionel Messi", c'est parce qu'il devait "respecter les règles du fair-play financier de la Liga".

Par dépit, Lionel Messi (34 ans) a donc quitté le FC Barcelone par la petite porte, après 21 ans de bons et loyaux services au club. En s'offrant l'un des meilleurs joueurs de l'histoire, le Paris Saint-Germain continue son mercato pléthorique pour tenter de rêver, encore et toujours, plus grand. Et montrer aux deux géants espagnols, qu'il sait comment attirer les plus grands joueurs.

Sergio Ramos, une légende sur le marché

Avant Lionel Messi, le PSG avait déjà réalisé un coup retentissant cet été en enrôlant Sergio Ramos, capitaine historique du Real Madrid. On imaginait que le mariage entre le défenseur et le club madrilène ne finirait pas en divorce, et qu'il durerait encore quelques années. D'autant que Sergio Ramos (35 ans) n'avait pas qu'une dimension sportive chez les Merengues : il représentait l'essence même du club. Si certaines équipes sont définies par des concepts de jeu, le Real Madrid est, lui, régi par des figures qui servent de guides dans les succès comme dans les moments de crise.

Mais voilà, toutes les bonnes choses ont une fin et le Real Madrid n'a pas réussi à soigner la sortie de sa légende. Les deux parties se sont séparées dans la discorde au cœur de l'été. En fin de contrat, Sergio Ramos et son clan ont joué un jeu dangereux avec la presse, en mettant la pression sur le club pour obtenir un contrat de deux ans. Une méthode qui s'est avérée infructueuse puisqu'il n'a pas réussi à obtenir gain de cause auprès du président madrilène, Florentino Pérez. "Lors des dernières rencontres, j'ai accepté l'offre d'un an, mais on m'a dit que ce n'était plus possible, qu'elle avait une date de validité et que je ne l'avais pas respectée", a expliqué le défenseur en conférence de presse le 17 juin dernier.

Après seize années passés au club, Sergio Ramos a donc signé au Paris Saint-Germain jusqu'en 2023, pour tenter de relever un dernier défi, notamment celui de remporter une nouvelle Ligue des champions (il en compte déjà quatre à son palmarès), tant convoitée par le club français. En tout cas, une chose est sûre, le PSG, en profitant d'un contexte aussi improbable pour attirer Lionel Messi et Sergio Ramos, met toutes les chances de son côté pour y parvenir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lionel Messi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.