D'Ibrahimovic à Messi, les huit recrues qui ont envoyé le PSG sur une autre planète

Depuis que Qatar Sports Investments a pris les rênes du club de la capitale en 2011, de nombreuses stars ont foulé la pelouse du Parc des Princes en l'espace de seulement 10 ans.

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Javier Pastore, Zlatan Ibrahimovic et Neymar sont trois des transferts les plus emblématiques du PSG depuis l'arrivée des propriétaires qataris. (AFP)

Pastore, Zlatan, Beckham, Neymar, et maintenant Messi... À la conquête de l'Europe sportivement et du monde sur le plan marketing depuis l'arrivée des investisseurs qataris, le PSG n'a pas fait dans la demi-mesure. Et pourtant on en oublierait presque que les nouveaux propriétaires ne sont arrivés qu'en 2011. Retour sur les transferts les plus importants du PSG, avec à son apogée, l'accord trouvé, le mardi 10 août, avec le sextuple Ballon d'Or Lionel Messi

Le premier gros transfert : Javier Pastore

Le premier domino du PSG version QSI est tombé seulement un mois après l'arrivée des Qataris dans la capitale. Le 6 août 2011, Javier Pastore, alors âgé de 22 ans, est acheté à Palerme pour 42 millions d'euros, un record pour la Ligue 1 à ce moment-là. Annoncé comme la future grande star du football argentin, Pastore a régalé par ses fulgurances capables de changer le cours d'un match. Mais plombé par les blessures, il n'atteindra jamais son potentiel maximum. Il n'en reste pas moins l'un des joueurs les plus appréciés des supporters parisiens, et la première vague d'un raz de marée de stars qui allait débarquer dans la capitale. 

En sept saisons avec le Paris Saint-Germain, Javier Pastore, ici avec Leonardo lors de sa présentation au Parc des Princes, a inscrit 45 buts en 269 rencontres.  (MIGUEL MEDINA / AFP)

Les deux premières stars : Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva 

Si le PSG avait recruté pendant l'été 2011 bon nombre de joueurs talentueux ou confirmés, il était toujours à la recherche de sa star et de son leader. C'est chose faite lors de l'été 2012, avec les arrivées successives de Zlatan Ibrahimovic et de Thiago Silva, deux joueurs de référence dans le monde du football, en provenance de l'AC Milan. Recruté pour 42 millions d'euros, Thiago Silva deviendra le capitaine emblématique du club jusqu'à son départ en 2020. Quelques jours plus tard, Leonardo boucle l'arrivée Zlatan Ibrahimovic pour 21 millions d'euros. Une signature, présentée en grande pompe devant la Tour Eiffel, qui a fait basculer définitivement le club dans une autre dimension autant sportive que médiatique.

Zlatan Ibrahimovic a été la première star planétaire à rejoindre le Paris Saint-Germain. Arrivé à 31 ans, il trouvera le chemin des filets à 156 reprises en 180 rencontres avec le maillot bleu et rouge.  (BERTRAND GUAY / AFP)

L'énorme coup marketing : David Beckham

On se souviendra que le dernier match de la carrière de David Beckham a eu lieu avec le maillot du Paris Saint-Germain. Et là était tout l'enjeu du recrutement du légendaire milieu anglais, fin janvier 2013. Arrivé libre, et avec ses meilleures années bien derrière lui, Beckham a joué 14 rencontres avec le PSG. Un recrutement bien plus marketing que sportif, qui a montré l'envie parisienne de s'inscrire dans l'histoire de certaines légendes du foot. Lors de son dernier match, le 18 mai 2013 face au Stade Brestois, David Beckham a craqué et fondu en larmes en sortant du terrain. Des images très touchantes et marquantes de l'ancienne gloire de Manchester United et du Real Madrid. 

Le pactole : Neymar et Mbappé

Battu par Monaco en championnat et traumatisé par la remontada subie contre le FC Barcelone, le Paris Saint-Germain s'est vengé sur le marché des transferts en réalisant un mercato d'été parmi les plus emblématiques de l'histoire. Le club de la capitale entre dans une nouvelle dimension le soir du 3 août en annonçant la signature de Neymar en provenance du Barça, après avoir payé sa clause libératoire de 222 millions d'euros, plus gros transfert de l'histoire du football. C'est la première fois dans l'ère QSI qu'une star planétaire, en pleine force de l'âge, rejoint le Paris Saint-Germain pour y jouer ses plus belles années.

En bleu et rouge, la Tour Eiffel s'est mise aux couleurs du PSG avec un message de bienvenue à Neymar, qui a rejoint le club parisien le 3 août 2017 pour un montant record de 222 millions d'euros.  (OLIVIER MORIN / AFP)

Et comme ça ne suffisait pas, Antero Henrique, le directeur sportif de l'époque, boucle fin août la deuxième arrivée phare de l'été : le recrutement de Kylian Mbappé, le présent et futur du foot européen, pour 180 millions d'euros. Ce double coup, au coût démentiel, est une nouvelle opération de force du PSG qui s'offre deux des meilleurs attaquants en l'espace d'un mois. Surtout, ces mouvements prouvent que Paris est désormais une destination qui attire, autant les futurs cracks comme Mbappé que les stars planétaires comme Neymar. 

Champion de France et demi-finaliste de Ligue des Champions en 2016/2017 avec Monaco, Kylian Mbappé rejoint le Paris Saint-Germain l’été suivant pour 180 millions d’euros.  (FRANCK FIFE / AFP)

La folie ultime : Sergio Ramos et Lionel Messi

Impensable il y a 10 ans quand QSI a débarqué dans la capitale, le PSG vient d'enregistrer les signatures des capitaines du Real Madrid et du FC Barcelone, deux clubs mythiques du football. En fin de contrat, l'ancien emblème madrilène Sergio Ramos est arrivé libre le 8 juillet dernier. Le défenseur international ibère arrive fort notamment de ses 5 titres de champion d'Espagne, 4 Ligues des champions, 4 Coupes du monde des Clubs, sans oublier son titre de champion du monde (2010) et deux fois vainqueur de l'Euro (2008 et 2012) avec la Roja. Mais encore une fois, les Parisiens n'étaient pas rassasiés.

Après le capitaine du Real, c'est celui du FC Barcelone, Lionel Messi, qui a été récupéré à la surprise générale après que les Catalans aient dû renoncer (financièrement) à le prolonger. C'est la signature de l'apothéose pour le PSG qui, avec Messi, hérite de l'un des meilleurs joueurs de tous les temps, voire le meilleur selon certains. Sextuple Ballon d'Or, Lionel Messi est le rêve ultime pour QSI, qui voit en la signature de "La Pulga" une opportunité en or, autant sur le plan sportif que marketing. Lionel Messi, c'est 35 titres gagnés avec le club catalan. 

Lionel Messi, un palmarès hors-norme
.

C'est surtout la promesse d'une attaque folle qui fait frémir les supporters parisiens et épouvante les défenseurs adverses : Neymar, Mbappé, Messi, le PSG tient ses "Galactiques" et la consécration d'un projet qui, en à peine 10 ans, a réussi à convaincre les grands joueurs du 21e siècle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.