Ligue 1 : Lille titré, l'OL et l'OM en Ligue Europa, Nantes en barrages... Ce qu’il faut retenir de la saison 2020-2021

Clap de fin : la saison 2020-2021 de Ligue 1 a rendu son verdict dimanche après 38 journées pleines de rebondissements. Voici ce qu’il faut en retenir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
La joie des Lillois après leur titre de champion de France, le 23 mai 2021 à Angers. (LOIC VENANCE / AFP)

Le rideau est tombé sur la Ligue 1, saison 2020-2021. À l'heure du bilan, mention très bien pour le LOSC, qui décroche son quatrième titre de champion de France, d'un souffle devant le PSG et Monaco. Mention bien pour Lyon et Marseille qui se qualifient pour la Ligue Europa, et Rennes qui arrache in extremis la sixième place qualificative en Ligue Europa Conférence. Dans le bas du tableau, Nantes termine 18e et devra affronter Toulouse en barrage aller-retour pour éviter d'accompagner Nîmes et Dijon en Ligue 2.

Titre : une lutte historique

Trois équipes encore en lice pour le titre de champion de France à l'aube de la dernière journée de Ligue 1, c'était du jamais-vu jusqu'à cette année. C'est dire le caractère exceptionnel de la saison 2020-2021 qui s'est conclue dimanche soir, avec le sacre du LOSC, vainqueur à Angers (1-2), au nez et à la barbe du PSG. Une issue logique au terme d'une longue lutte qui a longtemps mêlé Lille, Paris, Lyon et Monaco. Mais après avoir décroché les Lyonnais dans le sprint final, Lillois, Parisiens et Monégasques ont maintenu le suspense jusqu'au bout du bout.

Au final, c'est bien Lille, soit l'équipe qui a le plus occupé la première place cette saison (sur le podium depuis la cinquième journée !), qui enlève le titre grâce à sa victoire à Angers, un point devant le PSG (vainqueur à Brest), et cinq longueurs devant Monaco, troisième. Quant aux Lyonnais, ils terminent au pied du podium avec 76 points, à une unité du meilleur total de l'histoire pour un quatrième de Ligue 1 derrière l'OM de 2017-18 (77 points), une équipe entraînée par... Rudi Garcia, comme l'OL de 2021.

Europe : les Olympiques au rendez-vous, Rennes sur le fil

Encore une fin de saison cruelle pour une équipe entraînée par Rudi Garcia. Trois ans après sa quatrième place frustrante à la tête de l'OM, l'entraîneur retrouve ce goût amer d'achever une saison pleine... au pied du podium. Les Lyonnais auraient pu profiter du match nul entre Monaco et Lens (0-0) mais ils se sont inclinés à domicile contre Nice (2-3).

Cette quatrième place sera forcément perçu comme un échec pour l'Olympique lyonnais, demi-finaliste de la dernière Ligue des champions, et qui bénéficiait d'un calendrier allégé en l'absence de compétitions européennes cette saison. Mais la bande à Depay, Aouar et Bruno Guimaraes paye là son irrégularité. Les Lyonnais disputeront la Ligue Europa la saison prochaine, tout comme les Marseillais.

Après une saison animée, l'OM a en effet sauvé les meubles en terminant à la cinquième place, grâce notamment au nouveau souffle retrouvé depuis l'arrivée de Sampaoli. Juste derrière, le Stade Rennais, vainqueur de Nîmes (2-0), a sauvé sa saison en arrachant in extremis au RC Lens la sixième place qualificative pour la nouvelle Coupe d'Europe, la Ligue Europa Conférence.

Maintien : Dijon et Nîmes jamais dans le coup, Nantes en barrages

Avant même le coup d'envoi de la dernière journée de Ligue 1, les sorts de Dijon et Nîmes étaient scellés. Il faut dire que celui des Bourguignons l'était depuis un moment, et le soir de la 34e journée. Comment pouvait-il en être autrement pour un club qui n'a passé qu'une seule des 38 journées hors de la zone de relégation, et 30 en position de lanterne rouge ? Du côté de Nîmes, l'espoir a duré jusqu'au week-end dernier et la défaite contre Lyon (2-5).

Mi-janvier, on prédisait le même scénario aux Nantais, qui comptaient autant d'entraîneurs différents que de victoires en Ligue 1 (quatre). Dernier coach à prendre place sur le banc, Antoine Kombouaré a permis aux Canaris d'éviter la descente directe en Ligue 2 grâce à une belle fin de saison. Mais la défaite concédée dimanche contre Montpellier (1-2) envoie Nantes en barrage face à Toulouse pour sauver sa place en Ligue 1.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lille OSC

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.