Ligue 1 : course au titre, lutte pour l'Europe, 18e place... Les enjeux de la dernière journée

Avec un titre encore disputé, des places européennes à prendre, et six équipes voulant éviter la 18e place, synonyme de barrage, le dernier dimanche de Ligue 1 s'annonce intense.

Article rédigé par
Pauline Guillou - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Kylian Mbappé et Neymar (PSG) entourés de trois joueurs de Lorient, le 31 janvier 2021. (DAMIEN MEYER / AFP)

Fin de règne pour le PSG ? Confortablement installés en tête du championnat depuis 2013, à l’exception d'un sacre de Monaco en 2017, les Parisiens pourraient bien céder leur trône. Mais tout n'est pas perdu. Disputée tout au long de la saison, la première place est, avant cette dernière journée, en possession du LOSC. Mais tout peut encore changer dimanche 23 mai lors de la 38e et dernière journée.

Lutte pour le titre : le LOSC maître du jeu

À un pas d'un titre qu'ils n'ont pas touché depuis 2011, les joueurs de Christophe Galtier doivent gagner à Angers. Avec un petit point d'avance sur le PSG après une prestation décevante contre Saint-Étienne le week-end dernier, les Dogues peuvent encore tout perdre. Mais s'ils l'emportent, ils seront champions.

Pour conserver sa couronne, Paris doit s'imposer à Brest, même en cas de match nul des Nordistes. En cas de défaite lilloise, les Parisiens pourront se contenter d’un match nul pour s’emparer du trophée hexagonal au vu de leur différence de but (+56 contre +40 pour Lille avant l'ultime rencontre). Les Lillois ont donc leur destin en mains s’ils veulent empêcher les hommes de Mauricio Pochettino d’égaler les Verts, avec un dixième titre en Ligue 1.

De son côté, l'AS Monaco reste à l'affût d'un double faux-pas lillois et parisien. Le coup paraît presque impossible pour le club du Rocher, défait en Coupe de France mercredi par le PSG. Mais mathématiquement, celui-ci peut toujours décrocher le titre. Il devra compter sur une défaite de ses deux concurrents tout en battant largement Lens pour rattraper sa différence de buts sur les Lillois (-6).

Lyon, Marseille et Lens rêvent d’Europe, Rennes espère...  

En tête du classement à la mi-saison, les Lyonnais ont cru apercevoir de nouveau la Ligue des champions, après une saison sans la moindre Coupe d'Europe. Ils peuvent toujours accrocher la troisième place, qualificative pour la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Mais l'OL, quatrième, n'a plus son destin en mains. Le club présidé par Jean-Michel Aulas doit s'imposer contre Nice et espérer que Monaco ne gagne pas à Lens. Un match nul peut aussi suffire aux Lyonnais si les Monégasques perdent dimanche soir. Sinon, les Lyonnais retrouveront les terrains de la Ligue Europa la saison prochaine.

Derrière, Marseille, Lens et Rennes se disputent les deux derniers tickets européens. Avec 59 points, l'OM est assuré de jouer une compétition continentale : la Ligue Europa si les Marseillais conservent leur cinquième place, ou la nouvelle Ligue Europa Conférence s'ils chutent d'un rang. Les hommes de Jorge Sampaoli devront donc assurer face à Metz pour maintenir Lens (6e avec 56 points) à distance. Tout juste débarqués de Ligue 2, les Sang et Or devront eux résister au retour de Rennes (7e avec 55 points).

6 clubs veulent éviter les barrages de Ligue 2

Après les relégations actées de Dijon et Nîmes, un troisième club de Ligue peut toujours filer vers la deuxième division française l'an prochain. Pour l'heure, c'est Nantes qui occupe la 18e place, synonyme de barrage avec Toulouse, troisième de Ligue 2 cette saison. Mais les Canaris n'ont qu'un point de retard sur Lorient, Brest et Strasbourg, et deux par rapport à Reims et Bordeaux, qui se rencontrent dimanche. Mathématiquement, ils sont donc six sous la menace des barrages. 

Les Lorientais semblent être les plus en difficulté, avec la pire différence de buts des six équipes concernées (-18). En cas de défaite contre Strasbourg (15e) dimanche soir à la Meinau, dans le match de la peur, ils risquent donc de disputer les barrages. Les Brestois n'auront pas la tâche facile eux aussi : ils joueront leur maintien face à un PSG toujours en course pour le titre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.