F1 : Nicholas Latifi dénonce le harcèlement en ligne subi après son accident au Grand Prix d'Abu Dhabi

A quelques tours de l'arrivée, le crash du Canadien a entrainé l'arrivée de la Safety Car, permettant indirectement à Max Verstappen de s'imposer.

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nicholas Latifi, quelques jours avant le Grand Prix d'Abu Dhabi. (ANTONIN VINCENT / POOL)

Onze jour après le dernier Grand Prix de Formule 1 à Abu Dhabi, Nicholas Latifi est sorti du silence, mardi 21 décembre. Le pilote canadien de l'écurie Williams a dénoncé, dans un long message publié sur Twitter, le torrent de haine subi depuis son crash ayant indirectement permis à Max Verstappen de l'emporter.

Latifi a indiqué avoir reçu des messages "de soutien", mais aussi "de haine et d'abus""Utiliser les réseaux sociaux pour attaquer quelqu'un avec des messages de haine, d'abus et de menaces de violence est choquant - et c'est quelque chose que je dénonce", a-t-il développé.

Loin d'être un cas isolé

Le 12 décembre, la voiture de Nicholas Latifi a subi un accident au 53e tour (sur 58) du dernier Grand Prix de la saison, à Abu Dhabi. Sa sortie de route, dont il est sorti indemne, a rebattu les cartes entre Lewis Hamilton, qui filait vers le titre, et Max Verstappen. L'arrivée de la Safety Car a permis au Néerlandais de changer ses pneus, pour mieux doubler son rival dans la dernière ligne droite.

Le fait que j'ai jugé préférable de supprimer Instagram et Twitter de mon téléphone pendant quelques jours en dit long sur la cruauté du monde en ligne.

Nicholas Latifi

sur son compte Twitter

Par ce communiqué, Latifi entend "susciter un nouveau débat sur le harcèlement en ligne et ses conséquences dramatiques sur les gens". Car ce phénomène, accentué par les paris sportifs, est loin d'être un cas isolé. Le défenseur de l'AS Saint-Etienne, Yvann Maçon, avait par exemple reçu de nombreux messages de haine après un tacle ayant entrainé la blessure de Neymar, fin novembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.