Formule 1 : "L'avenir appartient à Max Verstappen", commente le spécialiste Lionel Froissart

Le Néerlandais Max Verstappen a été sacré champion du monde de F1 pour la première fois, après sa victoire dimanche au Grand Prix d'Abou Dhabi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Max Verstappen, vainqueur du GP d'Abu Dhabi et pour la première fois champion du monde de F1, le 12 décembre 2021. (KAMRAN JEBREILI / POOL / AFP)

"L'avenir appartient à Max Verstappen", commente le spécialiste de Formule 1 et ancien journaliste à Libération Lionel Froissart, dimanche 12 décembre sur franceinfo, après le premier titre du pilote néerlandais, sacré champion du monde de F1 pour la première fois dimanche grâce à sa victoire sur le fil face au septuple champion du monde Lewis Hamilton au Grand Prix d'Abou Dhabi.

>> Formule 1 : Max Verstappen, l'aplomb transformé en or

"C'était une saison et un Grand Prix sous haute tension, analyse Lionel Froissart. Ce Grand Prix est un résumé assez étonnant de ce qu'ont été ces 22 Grands Prix - un record cette année - avec une victoire assez paradoxale de Max Verstappen qui était mené depuis le départ de cette course par Lewis Hamilton mais qui sur l'ensemble de la saison mérite ce titre."

"Max Verstappen a été très fort avec l'écurie Red Bull en début de saison, jusqu'à la mi-saison."

Lionel Froissart, spécialiste de Formule 1

à franceinfo

Lionel Froissart pense que ce "duel" entre Max Verstappen et Lewis Hamilton "devrait se prolonger au moins l'année prochaine" mais que, le Néerlandais n'ayant que 24 ans alors que Lewis Hamilton en a déjà 36, "on s'attend à ce qu'à l'avenir Max Verstappen se battent un peu plus peut-être avec des Lando Norris, Charles Leclerc, des gens de son âge presque. Lewis Hamilton est en fin de carrière. Il espère évidemment terminer sur un huitième titre, peut-être en 2022".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.