Cet article date de plus d'un an.

Sport : les breakdancers, des danseurs acrobates

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Sport : les breakdancers des dansurs acrobates
Article rédigé par France 2 - V.Gaget, G.Beaufils, M.Cayot, D.Chevalier
France Télévisions
France 2
Le breakdance fera son apparition aux Jeux olympiques de Paris 2024. Zoom sur cette discipline artistique et sportive.

Le breakdance est l’art le plus acrobatique de la culture hip-hop. Les b-boys ou b-girls s’affrontent à coup de figures dans des combats pacifiques, appelés les battles. Basé au Mans (Sarthe), Legiteam Obstruxion est l’un des meilleurs groupes français. Le b-boy Marwan Bakrou décrypte pour France 2 une figure baptisée : la vrille. Il théorise : "Je vais fouetter avec ma jambe droite le plus proche du sol, tout en tirant ma jambe gauche vers moi pour passer de la main droite à la main gauche."

Objectif les Jeux olympiques

Sekou Diagouraga dévoile les secrets d’une seconde figure : l’head spin. Le danseur explique : "Je pose mes deux mains devant. Ensuite, je vais décaler les mains, la tête et ensuite le corps." Puis, il accélère et quand il a suffisamment d’élan, il lève les bras comme en apesanteur. Il termine avec une autre figure très célèbre, un freeze. En août 2024, le breakdance fera son apparition aux Jeux olympiques de Paris, une reconnaissance pour ces danseurs qui sont aussi des sportifs de haut niveau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.