Cet article date de plus d'un an.

Séisme en Turquie : au cœur d’un hôpital de campagne français installé à Gölbasi

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Séisme en Turquie : au cœur d’un hôpital de campagne français installé à Golbasi
Article rédigé par France 2 - D. Schiengler, F. Simoes, K. Yalciner, O. Sauvayre
France Télévisions
France 2
L’OMS déplore le pire désastre naturel en un siècle dans la zone européenne avec le séisme qui a frappé la Turquie et la Syrie causant la mort de 35 000 personnes. Mardi 14 février, un hôpital de campagne français s’est installé dans la région de Gölbasi en Turquie pour venir en aide aux rescapés.

Dès qu’il a appris l’existence d’un hôpital de campagne français, un jeune s’y est précipité pour emmener sa grand-mère. "Elle ne résiste plus au froid, elle a dormi dehors après le séisme", explique le jeune homme. Elle se plaint de maux de ventre a rapidement été prise en charge dans des tentes montées en moins de 48 heures. À Gölbasi, dans une région montagneuse de la Turquie, l’hôpital de campagne a été dimensionné pour atteindre jusqu’à 100 patients par jour.

L’hôpital voisin n’est plus opérationnel

Une femme avait déjà des antécédents médicaux, mais depuis le séisme, son état s’est dégradé. Une interprète est en permanence aux côtés des soignants. "Ça me rassure d’être soigné ici, et puis il fait plus chaud qu’au village", confie la patiente. Depuis le séisme, beaucoup de rescapés dorment dehors, sans la moindre tente. Certains sont blessés mais les organismes sont affaiblis. L’hôpital voisin n’est plus opérationnel à cause de problèmes d’électricité, d’eau et de chauffage. Les patients sont donc transférés en ambulance jusqu’à l’hôpital de campagne français. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.