Cet article date de plus d'un an.

Guerre en Ukraine : les soldats de Kiev à court de munitions ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Guerre en Ukraine
Article rédigé par France 2 - J.Gasparutto, M.Burgot, S.Guillemot L.Lavieille, B.Catrice, M.Wegnez
France Télévisions
France 2
L'Ukraine va-t-elle manquer de munitions pour répondre à l'offensive russe ? Les Ukrainiens en utilisent actuellement beaucoup plus que ce que la communauté internationale peut leur fournir.

Tirer inlassablement, c’est le quotidien d'artificiers ukrainiens. Dans leurs mains, des munitions américaines, qu’ils sont obligés de raisonner faute de stock suffisant. Un militaire confie : "On n'en a vraiment pas assez." Ces munitions sont devenues le nerf de la guerre et l’Ukraine peine à suivre le rythme imposé par la Russie. Depuis Bruxelles (Belgique), Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN, sonne l’alerte : "Le rythme de la consommation de munitions par l’Ukraine est bien plus élevé que notre rythme de production."

Un risque de pénurie

Alors, risque-t-on une pénurie ? Une vingtaine de pays de l’Union européenne livrent des armes à l’Ukraine, tout comme la Turquie, le Royaume-Uni, la Norvège le Canada et les États-Unis. Mais dans ces pays, les industriels ont plutôt réduit la voilure ces dernières années et les usines ne sont pas dimensionnées aux besoins actuels. À l’OTAN, les alliés sont pressés de trouver des solutions, mais chaque pays reste souverain et aucune structure de livraison commune n’est à ce stade envisagée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.