Paris 2024 : la menace d'une grève de la fonction publique plane sur les Jeux

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Une menace de grève plane sur les Jeux olympiques. La CGT compte déposer des préavis dans toute la fonction publique pour la période des Jeux, du 26 juillet au 11 août. Le syndicat réclame une prime pour les agents. Force Ouvrière a de son côté déposé, jeudi 7 mars, un préavis qui court jusqu'au 8 septembre.
Paris 2024 : la menace d'une grève de la fonction publique plane sur les Jeux Une menace de grève plane sur les Jeux olympiques. La CGT compte déposer des préavis dans toute la fonction publique pour la période des Jeux, du 26 juillet au 11 août. Le syndicat réclame une prime pour les agents. Force Ouvrière a de son côté déposé, jeudi 7 mars, un préavis qui court jusqu'au 8 septembre. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Adriaens-Allemand, A. Domy, C. Blondiaux, J. Desrousseaux, V. Cruard, H. Strobel, E. Noël
France Télévisions
France 2
Une menace de grève plane sur les Jeux olympiques. La CGT compte déposer des préavis dans toute la fonction publique pour la période des Jeux, du 26 juillet au 11 août. Le syndicat réclame une prime pour les agents. Force Ouvrière a de son côté déposé, jeudi 7 mars, un préavis qui court jusqu'au 8 septembre.

Les Jeux olympiques de Paris perturbés par des grèves, avec des services publics ralentis, voire des manifestations. Le cauchemar du gouvernement va-t-il devenir réalité ? Des préavis de grève seront bien déposés pour toute la durée des JO, a confirmé, dans la matinée du jeudi 7 mars sur franceinfo, la secrétaire générale de la CGT, Sophie Binet. L'un des enjeux majeurs pour la patronne du premier syndicat de la fonction publique est le versement d'une prime. Les heures supplémentaires et les congés non pris pendant les Jeux sont également sur la table.

Une réunion décisive le 12 mars

Force Ouvrière, deuxième syndicat de la fonction publique, fait également pression. Le syndicat a déposé jeudi matin un préavis, qui court jusqu'au 8 septembre, pour déclencher une grève à tout instant, y compris pendant les JO. Le gouvernement temporise. Les négociations sont toujours en cours. Une réunion décisive sur le sujet entre les syndicats et le gouvernement aura lieu mardi 12 mars, avant une grande journée de mobilisation de la fonction publique le 19 mars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.