Paris 2024 : comment vont fonctionner les "voies olympiques" interdites à la circulation pendant les Jeux ?

Article rédigé par Joanna Yakin
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Panneaux lumineux sur le boulevard périphérique parisien, le 18 mars 2024. (STEPHANIE BERLU / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)
La circulation routière en Ile-de-France s'annonce compliquée en région parisienne pendant la durée des Jeux olympiques. Une "grande galère" attendue cet été d'après les mots du préfet de police. Parmi les obstacles à anticiper, il faudra notamment être attentif aux 185 km de "voies olympiques" réservées seulement à certains véhicules.

Anticiper. C'est le mot d'ordre pour les Jeux olympiques qui se dérouleront à Paris du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre pour les Jeux paralympiques. Sur le site anticiperlesjeux.gouv.fr une carte interactive est à disposition pour mesurer les impacts prévisibles sur les routes et dans les transports à Paris et en Ile-de-France. Parmi les changements sur les routes, il faudra notamment composer avec les "voies olympiques".

Sur 185 km de routes, la circulation ne sera pas autorisée à tout le monde. Il ne s'agit pas de portions entières, mais plutôt d'une voie ou d'une file qui sera neutralisée pour faire circuler uniquement certains véhicules liés aux JO. Elle sera donc réservée aux accrédités, les autres voies restent circulables pour tous les autres véhicules.

Où sont ces voies olympiques ?

On trouvera des voies olympiques pour desservir les sites olympiques sur les axes routiers suivants :

  • A1 entre Roissy-Charles-de-Gaulle et la porte de la Chapelle
  • A4 entre Collégien et la porte de Bercy
  • A12 entre Rocquencourt et Montigny-le-Bretonneux
  • A13 entre la porte Maillot et Rocquencourt
  • Boulevard périphérique, de la porte de Vanves à la porte de Bercy, en passant par le nord
  • Boulevard circulaire (La Défense)
  • Certains axes parisiens

Pour plus de détails sur la localisation exacte de ces voies, vous pouvez consulter le décret publié au Journal Officiel.

Qui pourra les emprunter ?

Seulement les véhicules accrédités pour transporter les athlètes, les journalistes accrédités, les délégations officielles, les véhicules de secours et de sécurité, les taxis, les ambulances et les transports en commun. Tout véhicule qui serait pris à circuler sur une voie olympique sans y être autorisé risquera 135 euros d'amende et des poursuites judiciaires.

Comment les reconnaître ?

Une signalisation routière particulière a été prévue pour prévenir de ces voies olympiques. Il y aura des panneaux statiques avec notamment le logo des Jeux, mais aussi des panneaux lumineux ainsi que des marquages au sol. 

Quelques uns des panneaux fixes qui indiqueront les voies olympiques sur les routes. (MINISTERE DES TRANSPORTS)
Ces marquages au sol indiqueront les voies olympiques. (MINISTERE DES TRANSPORTS)

Et ça commence quand ?

Les heures d'activation de ces voies ne sont pas encore connues, elles devraient l'être au printemps. En revanche, on sait qu'elles seront activées dès le 15 juillet pour les Jeux olympiques, puis d'août à septembre pour les Jeux paralympiques.

  • A1 entre Roissy-Charles-de-Gaulle et la porte de la Chapelle : 15 juillet-11 septembre
  • A4 entre Collégien et la porte de Bercy : 15 juillet-13 août puis 30 août-8 septembre
  • A12 entre Rocquencourt et Montigny-le-Bretonneux : 15 juillet-13 août puis 27 août-8 septembre
  • A13 entre la porte Maillot et Rocquencourt : 15 juillet-13 août puis 27 août-8 septembre
  • Boulevard périphérique, de la porte de Vanves à la porte de Bercy, en passant par le nord : 15 juillet-13 août puis 22 août-11 septembre
  • Boulevard circulaire (La Défense) : 15 juillet-13 août puis 22 août-11 septembre
  • Certains axes parisiens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.